D’amour Tendre est un roman écrit par  Saverio Tomasella et publié dans la collection « Voyagesdans la fiction » aux éditions Chiaro Editeur. La couverture est d’Inès Tavares

D’amour Tendre

D’amour Tendre

Un tendre rêve

L’Italie rime souvent avec amour notamment en pensant à Vérone, Venise ou même Rome. Ce roman nous entraîne dans une recherche de l’admiration de l’autre, au féminin et au masculin, dans le sens noble du terme. Il s’interroge aussi sur la laideur. Il est difficile de se considérer laid, pourquoi d’ailleurs.

Au fil des pages, c’est u roman de vie qui se tourne, dans une ambiance que j’ai trouvée feutrée même face à la mort ou aux attentats. Un sentiment qu’aucun mot n’est dit au-dessus de l’autre, dans un style agréable et bien écrit.

Une découverte de soi, de sa fragilité au travers d’une étreinte voluptueuse qui fait disparaitre les angoisses sans pour autant en effacer le souvenir. Un vision pleine de sensibilité sur la souffrance humaine.

Une vision et une approche de l’homosexualité faits avec beaucoup de tendresse et de pudeur. L’ambiance est parfaitement décrite et dégage de l’émotion.

Un excellent livre à découvrir surtout si vous êtes en quête de l’amour qui dépasse le simple attrait physique.

Résumé

Date de publication: Septembre 2015

Nombre de pages: 120

ISBN: 978-989-51-4650-5

Collection: Voyages dans la Fiction

Genre: Roman

Idiome: Français

Publication : chiaro éditeur

 

C’était une matinée de la fin du mois de septembre, baignée d’un soleil encore presque chaud. J’étais arrivé d’Italie quelques jours plus tôt. Vanessa m’avait accompagné. Je me promenais avec elle sur les Champs-Elysées.

Nous marchions en parlant allègrement. Mon amie voulait regarder des vêtements dans une boutique de l’avenue. Nous sommes entrés. L’humeur était au rire et Vanessa n’arrêtait pas de plaisanter. Peu après, nous sommes allés au sous-sol, jeter un œil à la collection pour homme.

Lorsque nous prîmes l’escalier pour retourner vers la sortie, tandis que nous montions, nous avons été happés par la grâce d’un jeune homme qui descendait.

 

Châtain, presque brun, les yeux d’un vert profond, le teint clair, les traits vifs et précis. Son visage était lumineux et son corps souple, mince, agile, capta nos regards qui ne purent se détacher de sa course.

Ebloui, comme pris de vertige, quand il fut passé, je regardai mon amie qui me sourit. « Une vision » , lui dis-je, « j’ai l’impression de revenir d’un rêve... Il semble sortir d’un tableau du Titien » Vanessa s’extasiait : « C’est vrai, qu’est-ce qu’il est beau ! » et nous partîmes d’un immense éclat de rire.

 

Saverio Tomasella

Saverio Tomasella est psychanaliste, écrivain, chercheur. Il est passionné par l’opéra et le chant lyrique.

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Lecture

Partager cet article