Le livre de Marie Kleber est un témoignage poignant sur son combat, de l’ombre à la lumière tous les mots sont une source d’espoir. Marie se livre et prend la parole pour se raconter.

Marie Kleber : L’essence de l’être

Marie Kleber : L’essence de l’être

L’essence de l’être

Véritable voyage de l’ombre à la lumière

 

L’idée d’écrire est présente en moi depuis des années. Ecrire pour le plaisir. Mais surtout écrire pour partager, inspirer, guider. Les mots des autres sont des messages qui m’aident, me soutiennent, me donnent envie de me dépasser, d’avancer. Je voulais en quelque sorte que les miens puissent insuffler la même énergie à mes lecteurs.

D’où l’idée de me jeter dans le grand bain et d’éditer mon premier livre. La poésie s’est imposée à moi. Une façon d’exorciser mes maux. Avec la poésie, c’est clair, rapide, limpide. La poésie me donne l’impression de pouvoir dire les choses telles qu’elles sont, sans tomber dans le pathétique. Les phrases doivent rester courtes, les mots percutants. Dire l’essentiel en quelques lignes seulement. Pour certains c’est un tour de force, pour moi c’est rassurant.

A part la relecture et la correction des fautes d’orthographe, de syntaxe, je n’ai pas eu énormément de travail à faire. Pour débuter cette aventure, c’était l’équation parfaite. Une fois décidée, je savais que je ne devais pas tarder avant de relever le défi que je m’étais fixé. Au risque de tout arrêter en chemin, comme je l’avais fait par le passé. L’idée de prendre enfin ma vie en main était plus forte que tout.

J’ai construit mon premier recueil comme une évolution, un passage du gris au noir pour revenir vers plus de couleurs vives. Avec au cœur de cette évolution, l’essence de nous, humains, âmes du monde, êtres en devenir. Au départ, une histoire d’amour. Qui tourne mal. Une histoire qui déclenche un raz de marée phénoménal et qui liquide tout sur son passage. L’emprise puis le gouffre. La passion qui détruit. Les cauchemars qui n’en finissent plus, jusqu’à la fuite. Puis réapprendre à vivre, par petites touches, en tâtonnant souvent, en faisant à nouveau confiance, le cœur vidé mais résistant, le corps blessé mais endurant.

Il y a beaucoup de moi dans les 59 pages de ce premier livre. Et un peu de la vie des autres aussi, leurs idées, leurs idéaux, nos similitudes, nos différences. Beaucoup de souffrance, de chagrin et de lumière. En partageant mon vécu, j’ai voulu aussi montrer à mes lecteurs que rien n’est figé, que la vie prend parfois des allures d’enfer mais qu’il ne tient qu’à nous de changer la donne, de croire à nouveau en la beauté du monde, des gens.

J’ai voulu ce livre comme un message d’espérance et d’amour, une vague libératrice qui nous prend par la main et nous murmure que, quel que soit les difficultés auxquelles nous devons faire face, tout est encore possible. La vie est toujours là, prête à nous rattraper au vol. Nous ne sommes pas seuls.

Ce petit livre est le fruit de mon combat pour sortir d’une relation destructrice, qui m’a forcée à revoir mes priorités et à poser des limites, à prendre confiance en moi et à apprendre à m’aimer telle que je suis. On me demande souvent « et si c’était à refaire ? ».

Je ne me pose pas la question en ces termes. Je réalise juste que ce passage à vide m’a beaucoup appris sur moi et m’a donné la chance de vivre ma vie en conformité avec mes valeurs et aspirations profondes. Je n’ai pas de regrets. Je considère que c’était mon itinéraire pour arriver là où je suis. L’apprentissage doit se faire d’une manière ou d’une autre. Dans la joie et l’allégresse, la route parait plus jolie. Mais je dois dire qu’en plein milieu d’un tunnel, il y a toujours l’espoir d’en voir le bout. La terre tourne et le soleil revient toujours.

Merci beaucoup Bernie pour m’avoir laissé la parole ici. Au plaisir de vous rencontrer !

Liens :

  • Mon recueil disponible sur le site The Book Edition : ici
  • Pour un exemplaire dédicacé, me contacter ici
  • Mon blog est ici
Marie Kleber : L’essence de l’être

Marie Kleber : L’essence de l’être

Votre voyage

  • L’écriture est-elle une source de force ?
  • L’espoir se trouve-t-il dans la littérature ?
  • Est-il toujours possible de faire face ?

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Marie Kleber : L’essence de l’être

Marie Kleber : L’essence de l’être

Tag(s) : #Lecture, #Tribune

Partager cet article