Pour cet opus de coaching autoir de la photographie, les clés d’une analyse photographique vous sont enfin dévoilées. Un regard technique et critique qui va vous interpeller.

baies rouges en automne

baies rouges en automne

Décryptage Photographique

 

 

Courrier des lecteurs

Pour cette 33ème participation au projet photographique #flowerpower2015 je vous invite à pénétrer dans l’envers du décor de ma participation sous un angle photographique.

En effet dans le courrier des lecteurs il m’est souvent demandé des avis ou des conseils sur la photo en général avec régulièrement des questions sur l’analyse d’une photo.

Je saisis aujourd’hui l’opportunité d’apporter une réponse publique qui je l’espère vous donnera une idée de mon approche photographique.

Il est important de préciser que je ne considère pas détenir la vérité et qu’il n’est pas non plus dans mes intentions de vous convaincre. C’est un partage pour ouvrir le débat.

N’oubliez jamais que les différences sont une richesse inépuisable.

 

Données de l’appareil photo

Cette photo je l’ai prise avec mon mythique Nikon D300 qui était monté avec un objectif 70.0-300.0 mm f/4.5-5.6. La taille initiale de l’image est de  4288 × 2848 et la résolution est de 300 Pixel par pouce, avec une distance focale 300,0 mm   (35 mm : 450,0 mm).

Comme exposition j’avais opté pour une vitesse de 1/640 s le diaphragme f/7,1et une sensibilité ISO 800 et une priorité à l’obturation dans la mesure où je prenais cette photo à main levée. Un autre choix aurait pu être d’avoir mon trépied mon monopod pour choisir une sensibilité moins élevée.

La mise au point manuelle et la focale m’ont permis d’avoir à la fois d’avoir ce fond flou ( au départ c’est une haie de thuyas) et une zone de netteté volontairement partielle pour mettre en avant le sujet principal.

 

Post traitement

Pour publier sur le net un passage par le post traitement est un incontournable. Attention ce n’est pas une grossièreté de dire « J'ai post traité ma photo ».

Incontournable car il est essentiel de donner à votre photo un joli petit nom plutôt que de lui laisser son nom de fabrication.

 

Nommage de vos photos

L’intérêt est double. D’une part si la photo ne s’affiche pas le lecteur aura une idée de sujet et d’autres parts les moteurs de recherche vous adoreront. Un jour prochain d’ailleurs il faudrait que je prenne le temps d’écrire un article spécifique sur ce sujet.

Je ne peux néanmoins pas résister à vous donner deux petites astuces :

  • Les articles sont inutiles dans le titre de votre photo
  • Les accents sont également inutiles dans le titre de votre photo

 

Vérifier les niveaux

J’ai utilisé Photoshop pour effectuer ce post –traitement et une des premières choses que je fais est de vérifier la courbe des niveaux afin d’éventuellement donner du peps à votre photo.

Au-delà de l’aspect technique c’est aussi l’occasion d’exprimer votre parti pris de photographe par rapport au rendu que vous souhaitez. Certes il existe des règles mais les règles ne doivent pas détruire votre créativité.

Dans le cas présent je n’ai pas touché aux réglages car ils correspondaient au rendu que je souhaitais.

 

Cadrage

Je le redis soignez votre prise de vue. Pour autant surtout dans des photos de rue vous pouvez pour avoir voulu saisir sur le vif une situation avoir un élément non désiré qui se soit glissé dans votre cliché.

Il n’est pas tabou de recadrer votre photo en post-traitement, depuis la nuit des temps même les photographes le faisaient déjà du temps de l’argentique.

Pour cette photo j’ai un peu ajusté le cadrage pour extraire un élément vert qui était en bas de l’original et que je trouvais déplaisant.

 

Taille de votre photo.

C’est un élément crucial pour vous qui comme moi publiez sur le web. N’oubliez pas que nous n’avons pas tous la fibre, loin de là. Et moi qui vit en zone blanche avec une connexion maximale de 4 M° je peste parfois quand je visite des sites avec des tonnes de photos qui n’ont pas été allégées.

Alléger vos photos est essentiel. Déjà vous allez limiter grandement l’envie de copie de votre photo. Ensuite votre article s’affichera beaucoup plus rapidement.

Dans le cas présent au départ mon original fait 33.6 M° (pixels) avec un rapport 4288 pixels de largeur et 2736 de hauteur.

Mon choix pour mes articles est d’avoir une largeur de 700 pixels. Une fois ce choix sélectionné ma photo du jour ne fait plus que 916 ko avec 700 pixels de large et 447 pixels de hauteur. Elle n’est pas belle la vie !

Attention lorsque vous faîtes cette étape à bien avoir coché la case « garder les proportions » sinon votre photo sera déformée, d’ailleurs le résultat parlera de lui-même.

 

Deux étapes à retenir

Si vous n’avez pas envie de passer trop de temps en post traitement et sans entrer dans vos partis pris qui vous appartiennent je vous recommande vivement de faire au moins les deux étapes suivantes avant de publier vos photos sur votre blog

  • Renommez vos photos
  • Allégez vos photos

 

Certes beaucoup de choses pourraient encore être dites autour du décryptage d’une photo et même sur l’angle technique du jour mais il est parfois utile de savoir s’arrêter et de revenir un peu plus tard sur le même sujet ou l’aborder sous un autre angle.

Vous pouvez poser vos questions  ou apportez  des compléments en commentaires (vous avez le droit de ne pas être d’accord)  ou en me contactant, je me ferai un plaisir d’essayer de vous apporter une réponse.

 

Votre décryptage

  • Renommez-vous vos photos avant de les publier sur votre blog
  • Allégez-vous vos photos avant de les publier sur le web
  • Que regardez-vous en premier dans une photo ?

 

Bernieshoot Webzine

Tag(s) : #Photos, #Blogging, #Flowerpower, #Coaching

Partager cet article