Voici un poème inédit que  Ryna Monaca a écrit sur les derniers évènements du 13 novembre 2015 à Paris et que je diffuse avec beaucoup d’émotions. Ryna Monaca est l’auteur d’Insoumission « les préjugés ont la vie dure... réponse à Jean-Michel Houellebecq.

JE PLEURE… poème de Ryna Monaca

JE PLEURE… poème de Ryna Monaca

JE PLEURE…

 

Il n’est point de limite à la folie humaine,

Et il pleut sur ma ville des larmes de sang.

Mon cœur s’interroge sur ses relents de haine,

Ne trouvant que la démence en premier du rang,

 

A laquelle s’ajoute hérésie totale

Prenant en otages toutes les religions,

Dont elle nie le sens pour n’en faire en finale

Qu’un vivier de violence, une aire de passions.

 

Paris, ma douce et tendre brame au clair de lune.

Elle pleure ses enfants, innocentes victimes

D’une injustice aveugle, sans piti-é  aucune,

De violences sans nom, folles, illégitimes.

Paris, sur ses martyrs , étend son noir linceul,

Les recouvrant avec peine, pleurs et amour.

Mon  pays meurtri restant cette nuit si seul,

Pansant ses blessures du soir à tout le jour.

 

Mais plui-e de foli-e ne saurait l’abattre

Paris se redresse ne tendant l’autre joue,

Comme le beau  phœnix, elle renaît du désastre

Car son âme est vivante et à l’amour se voue.

 

Ceci est mon hommage à tous les innocents

De Paris et d’ailleurs, violence n’a de villes,

Mais elle a un nom, tuant des mille et des cents

Boucs-émissaires d’idéologies bien viles.

 

RYNA MONACA

A partager sur vos réseaux sociaux sans modération.

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Lecture, #Tribune, #Paname

Partager cet article