S.A.S.H.A.le dernier roman de Martin Michaud nous fait découvrir une nouvelle facette du répertoire du maître québécois du Thriller en nous proposant une intrigue au confluent du roman noir et de la science-fiction.

S.A.S.H.A - Martin Michaud

S.A.S.H.A - Martin Michaud

S.A.S.H.A

Martin Michaud est un auteur que j’apprécie particulièrement. Je vous l’avais notamment fait découvrir au travers de mes chroniques sur ses thrillers  « sous la Surface » et «il ne faut pas parler dans l’ascenseur ».

En découvrant ce thriller en format poche. J’ai d’ailleurs placé volontairement un stylo sur ma photo de couverture pour que vous puissiez imaginer et visualiser facilement ce format.

En le recevant je ne savais donc pas à quoi m’attendre et comment dans un format réduit l’auteur allait pouvoir être aussi captivant que dans ses autres publications.

Le résultat est fabuleux et c’est pour moi une des publications les plus abouties de Martin Michaud. Ce huis-clos, c’est ainsi que je l’ai ressenti, qui se déroule au sein d’un aéroport nous entraine dans une histoire tragique et troublante. L’atmosphère est rendue pesante par le profil psychologique d’Elias dont nous comprenons très vite qu’il ne peut être le père de Sasha.

La relation entre Elias et Sasha donne une touche attendrissante et attachante qui ajoute en même temps un côté sombre à l’issue qui semble se dessiner. Toute la problématique est de savoir qui sont vraiment Elias et Sasha.

Le maître québécois du thriller a mis tous les ingrédients pour que ce format réduit soit un immense thriller. Les quelques 140 pages se lisent très vite et l’auteur outre ses remerciements à la bonne idée d’ajouter les musiques qui ont contribué à son processus d’écriture.

 

Quatrième de couverture

Un récit à la fois touchant, sombre et inquiétant

Elias et le petit Sasha errent dans l’aéroport Trudeau. Ils vont y accueillir Luana, la maman du garçon, qui revient d’un long ­séjour à l’étranger.

Mais est-ce bien là toute l’histoire? Trois jours plus tôt, un incendie a ravagé la cabane où ils habitaient, au fond des bois.

Est-ce pour cette raison qu’Elias se tient sans cesse sur ses gardes ? Ou cela a-t-il plutôt à voir avec l’aura de mystère qui entoure l’enfant?

 

Martin Michaud

Je vous invite à lire mes articles précédents pour découvrir Martin Michaud. Vous pouvez également suivre son actualité sur sa page Facebook.

 

Votre Sasha

Aimez-vous les formats de poche ?

Aimez-vous les thrillers psychologiques ?

Connaissez-vous la littérature Québécoise ?

 

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Article publié dans le cadre du partenariat avec les Editions Kennes

Editions Kennes

Tag(s) : #Lecture, #partenariat, #Policier

Partager cet article