Bricoler est devenu un fait sociétal, il et elle, eux bricolent de plus en plus et fréquentent assidument les stages proposés par les magasins de bricolage. Bricoler est-il devenu un jeu ?

Boite à outils ©bernieshoot

Boite à outils ©bernieshoot

Bricoler ou pas

 

Boite à outils un vrai jouet

Hélas je ne l’ai pas sous la main mais ce fut un de mes premiers jouets que le Père Noël m’avait apporté. Une vraie boite à outils avec  un marteau, une vraie scie. Scie qui a d’ailleurs vite été retirée de mes mains car j’avais décidé de couper la table. Ne me demandez pas la raison je n’en ai aucun souvenir mais c’est sans doute ce qui a fait qu’aujourd’hui ma boite à outils à l’allure de cette photo.

Vous l’avez donc compris ma participation du jour au projet photographique créé  par Magda du blog  Antoni, Borys & Cie et c’est  donc au jeu du bricolage que nous allons essayer de jouer.

 

Loisir ou nécessité ?

Au départ le bricolage est une occupation du dimanche, vous avez bien sûr déjà entendu l’expression « bricoleur du dimanche ». L’amateur va essayer, tenter de réparer, monter, créer, remplacer lui-même ce qui est d’habitude réserver à un professionnel.

Pour que les choses soient claires je ne suis pas un « bon bricoleur » au sens manuel du terme. Si vous me demandez des astuces photographiques, des bidouilles sous Word, Excel, Powerpoint ça je sais faire, bernieshoot est une sorte de Mac Gyver du bidouillage, par contre le bricolage non.

Pourtant je fais partie d’une génération où les travaux manuels étaient enseignés à l’école primaire. Les filles de l’autre côté avait couture. J’en vois qui rient, mais avant 68 la société française était ouvertement machiste, aujourd’hui c’est plus subtil, je vous conseille si vous en doutez d’étudier les publicités ou les partis politiques.

 

Un vrai phénomène de société.

Je ne vais pas vous citer les grandes enseignes de magasin de bricolage, vous les connaissez comme moi. Il y en a une où on se renseigne et l’autre où on achète. Bref, ces enseignes ont compris que pour vendre il fallait produire du rêve et en offrant des stages de formation c’est permettre à un public lambda de devenir soudain plombier, électricien, carreleur maçon ….

En une ou deux séances et hop vous voilà prêt à poser la cuisine de vos rêves, refaire votre installation électrique, les fuites d’eaux n’ont plus aucun secret pour vous. Quand je pense que les professionnels mettent plusieurs années à se former pour avoir UN CAP, un  BEP voir un bac pro.

La crise aidant et je redeviens sérieux, bricoler permet de faire certains travaux à moindre frais. Bien sûr la différence c’est le coût de l’artisan.

Le bricolage qui rappelons le est au départ est un travail d’amateur est-il capable de rivaliser avec le travail d’un professionnel.

Nous pouvons trouver des arguments, des exemples et des contre-exemples dans les deux sens. Le bricoleur sera plus consciencieux car il fait le travail pour lui, il va prendre le temps de tout bien faire. Dans le même temps il ne peut pas avoir le matériel et l’expérience d’un professionnel.

Dans mon cas c’est simple : je ne sais pas faire !

 

Bricolage au féminin

C’est sans doute un domaine ou l’égalité homme femme a vraiment progressé. Famille monoparentale aidant, mais pas que, le bricolage s’est ouvert aux femmes ou plus exactement les femmes ont pris ce bastion réservé aux hommes pendant des siècles.

D’un point de vue économique c’est une mine d’or pour les magasins de bricolage même si ils ont du adapter le discours à ce public qu’il n’imaginait peut-être pas pouvoir courtiser.

Bricoler au féminin est désormais naturel, inutile d’avoir ou d’attendre monsieur pour les travaux de bricolage, c’est une émancipation qui n’existe pas dans tous les pays, loin de là !

Il est intéressant de constater que dans le même temps les hommes ne se sont pas mis à la couture ou tricot.

Alors bricoler n’est finalement plus tellement un jeu et je crois avoir un peu , beaucoup pris un chemin de traverse pour ma participation à Toy Day.

 

Votre bricolage

Etes-vous bricoleur ?

Pourquoi bricolez-vous (ou pas) ?

Bricoler au féminin, un pas de plus vers l’égalité homme-femme ?

 

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Toy Day

Toy Day

Tag(s) : #TOY DAY, #Haute-Savoie (74)

Partager cet article