Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Bricoler peut-il être un loisir ?

Bricoler est devenu un fait sociétal, il et elle, eux bricolent de plus en plus et fréquentent assidument les stages proposés par les magasins de bricolage. Bricoler est-il devenu un jeu ?

Boite à outils ©bernieshoot

Boite à outils ©bernieshoot

Bricoler ou pas

Boite à outils un vrai jouet

Hélas je ne l’ai pas sous la main mais ce fut un de mes premiers jouets que le Père Noël m’avait apporté. Une vraie boite à outils avec un marteau, une vraie scie. Scie qui a d’ailleurs vite été retirée de mes mains car j’avais décidé de couper la table. Ne me demandez pas la raison je n’en ai aucun souvenir mais c’est sans doute ce qui a fait qu’aujourd’hui ma boite à outils à l’allure de cette photo.

Loisir ou nécessité ?

Au départ le bricolage est une occupation du dimanche, vous avez bien sûr déjà entendu l’expression « bricoleur du dimanche ». L’amateur va essayer, tenter de réparer, monter, créer, remplacer lui-même ce qui est d’habitude réserver à un professionnel.

Pour que les choses soient claires je ne suis pas un « bon bricoleur » au sens manuel du terme. Si vous me demandez des astuces photographiques, des bidouilles sous Word, Excel, Powerpoint ça je sais faire, bernieshoot est une sorte de Mac Gyver du bidouillage, par contre le bricolage non.

Pourtant je fais partie d’une génération où les travaux manuels étaient enseignés à l’école primaire. Les filles de l’autre côté avait couture. J’en vois qui rient, mais avant 68 la société française était ouvertement machiste, aujourd’hui c’est plus subtil, je vous conseille si vous en doutez d’étudier les publicités ou les partis politiques.

 

Un vrai phénomène de société.

Je ne vais pas vous citer les grandes enseignes de magasin de bricolage, vous les connaissez comme moi. Il y en a une où on se renseigne et l’autre où on achète. Bref, ces enseignes ont compris que pour vendre il fallait produire du rêve et en offrant des stages de formation c’est permettre à un public lambda de devenir soudain plombier, électricien, carreleur maçon ….

En une ou deux séances et hop vous voilà prêt à poser la cuisine de vos rêves, refaire votre installation électrique, les fuites d’eaux n’ont plus aucun secret pour vous. Quand je pense que les professionnels mettent plusieurs années à se former pour avoir UN CAP, un BEP voir un bac pro.

La crise aidant et je redeviens sérieux, bricoler permet de faire certains travaux à moindre frais. Bien sûr la différence c’est le coût de l’artisan.

Le bricolage qui rappelons le est au départ est un travail d’amateur est-il capable de rivaliser avec le travail d’un professionnel.

Nous pouvons trouver des arguments, des exemples et des contre-exemples dans les deux sens. Le bricoleur sera plus consciencieux car il fait le travail pour lui, il va prendre le temps de tout bien faire. Dans le même temps il ne peut pas avoir le matériel et l’expérience d’un professionnel.

Dans mon cas c’est simple : je ne sais pas faire !

 

Bricolage au féminin

C’est sans doute un domaine ou l’égalité homme femme a vraiment progressé. Famille monoparentale aidant, mais pas que, le bricolage s’est ouvert aux femmes ou plus exactement les femmes ont pris ce bastion réservé aux hommes pendant des siècles.

D’un point de vue économique c’est une mine d’or pour les magasins de bricolage même si ils ont du adapter le discours à ce public qu’il n’imaginait peut-être pas pouvoir courtiser.

Bricoler au féminin est désormais naturel, inutile d’avoir ou d’attendre monsieur pour les travaux de bricolage, c’est une émancipation qui n’existe pas dans tous les pays, loin de là !

Il est intéressant de constater que dans le même temps les hommes ne se sont pas mis à la couture ou tricot.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catherine 03/11/2015 19:50

J'étais très bonne bricoleuse, mais je ne bricole plus beaucoup, certains bricolages étant fatigants (monter un mur, poncer des poutres par exemple LOL)
C'était à la fois une nécessité mais aussi un plaisir, des fois un peu moins quand on est obligé à tel moment et qu'on aurait préféré à un autre moment, mais bon.
J'aime travailler de mes mains, alors bien sûr le bricolage était et reste un loisir,une nécessité faite souvent par plaisir

Un pas de plus pour l'égalité, je pense que oui pour certains et certaines.

pol 03/11/2015 15:54

je bricole depuis tout petit. je jette rarement sans tenter de recycler et je ramasse tout ce que je pense pouvoir me servir un jour pour du bricolage futur. jusqu'au jour ou il faut faire du tri par manque de place, un vrai crève -coeur

Mimi 28/10/2015 16:24

Le petit bricolage qui ressemble plus à une activité manuelle, oui sinon aïe ouille mes doigts !!

missfujii 27/10/2015 06:14

je ne suis pas bricoleuse, j'ai deux mains gauches. Bricoler peut être un loisir lorsque l'on aime ça et je connais pleins d'homme qui aiment bricoler et qui sont loin d'être des amateurs. Mon père était un très bon bricoleur malgré son métier de medecin

lemenuisiart 26/10/2015 19:47

Mais que j'aime cette photo

Koalisa 26/10/2015 13:46

Je ne bricole qu'en cas d'absolue nécessité et en l'absence de mon mari ! :D

jean 26/10/2015 09:48

Je suis un mauvais bricoleur... et je ne le fais qu'obligé... et parfois ça traîne des mois avant que je le fasse..; ou quand la bourgeoise rouspète un peu trop...

magda627 26/10/2015 04:03

Moi: je vivrai sur un chantier 24/24 !!!!! J'adore le bricolage sous toutes ses formes (même le plus extrêmes !!!!). Par contre, mon mari... c'est une autre histoire ;-). Merci mille fois pour cette participation, une fois de plus, super chouette !!!! J'adore les débats autour de tes billets, c'est vraiment géniale !!! Mes amitiés à toi mon cher !!

Valérie@EnvieVoyages 25/10/2015 09:52

A la base, je ne suis pas bricoleuse mais j'aime avoir des idées de bricolages.
Par contre, mon homme a du le devenir par la force des choses. Quand on achète une maison forcément, on essaye de s'en occuper nous même un maximum. Hier encore, on a fait des joints de carrelages pour une paillasson encastré fait maison dans l'entrée de la maison...
Bref, pas une passion mais une nécessité parfois fort agréable puis qu'on se dit " c'est moi qui l'ai fait!".
Les petites imperfections rappellent de bons souvenirs, alors on aime ;)

Virginie 25/10/2015 08:50

Un peu bricoleuse ! :)

Linda 25/10/2015 02:40

It is definitely NOT a talent of mine. :)

Caroline 24/10/2015 22:57

Quand j'étais toute petite, j'adorais les jeux de bricolage ! Maintenant, je ne suis plus vraiment manuelle et vu que je suis (très) maladroite, je suis assez capable d'enfoncer un clou dans ma main au lieu de l'endroit où il devrait être ;)

Magali TheMouse 24/10/2015 22:50

Alors côté bricolage.. Ça ne me déplaît pas... Mais pas évident de trouver le temps... D'autant que mon homme n'aime pas Ca (donnons lui un ordi à réparer, Ca il sait faire... Bricoler ce n'est pas son truc!!!

erato 24/10/2015 22:10

Mon père était un grand Bricoleur et j'étais toujours avec lui pour l'aider , il m'en a appris !!! Je pense que la femme a toujours bricolé ou aidé son mari à bricoler !
Peut-être que maintenant cela se voit plus.
Pourquoi veut-on que la femme égale l'homme?
Belle soirée Bernie

Emilie - La Minute d'Emy 24/10/2015 21:49

Je suis nulle en bricolage, je délègue tout à mon chéri :)

Cigalette 106 24/10/2015 18:00

Bonsoir, pour moi bricoler est devenus chose courante tout aussi bien tapisser, remettre en couleur, démonter ma tondeuse, forer, scier etc depuis que mon mari est décédé je suis bien obligée de mettre la main à tout.
Mais je bricole également pour le plaisir pour briser ma solitude, pour survivre, car rester seule et sans rien faire pas pour moi, du matin au soir je dessine, je colle, je photographie, je couds, je tricote, je crochète, je jardine etc...Vus que je ne sort jamais plus loin que mon village, j'occupe mes heures à chipoter un peu à tout, sans cela mes journées seraient bien longues! Bonne soirée

nays 24/10/2015 16:34

hello Bernie

je déteste bricoler j'en suis d'ailleurs pas capable j'ai un clou dans mes deux mains ;) heureusement j'ai un mari qui sait tout faire...quand c''est nécessaire pas pour juste le plaisir:)

passe un bon WE
bises*

Renee 24/10/2015 16:10

Bricoler et impératif de nos jour ou, la main d'oeuvre l'heure est de plus en plus cher. Les femmes s'y mettent est c'est bien, pourquoi toujours demnadé à quelqu'un? Non je ne bricole pas ou peu parce que je ne vis pas seule mais avant si obligée. Bises Bernie

laurence 24/10/2015 16:08

Le bricolage n'est pas mon fort . Toutefois , je m'y prête volontiers quand je ne peux pas faire autrement . Et se servir alors d'une perceuse ou autres est un jeu d'enfant . Merci Bernie . Bon week-end !

Black SAPES 24/10/2015 15:30

Tout à fait en réponse d'un de mes derniers post ...
Oui dans mon style j'aime ça
Bises

trousse cadette 24/10/2015 14:18

Bonjour Bernie
Je bricole beaucoup j'aime travailler de mes mains, j'aurais aimé pouvoir en vivre Tu ne connais de moi que ma facette photographique avec le flower power chez Trousse Cadette photos mais je t'invite à découvrir mes talents de bricoleuse du dimanche lol sur mon second blog, et je t'invite à partager si tu aimes hi hi hi !!
je trouve meme que dans le domaine du bricolage ( et dans beaucoup d'autres..) les femmes sont meilleures et plus polyvalentes que les hommes. mais bon ce n'est que mon avis lol
amitiés
Trousse cadette

Maria-Lina 24/10/2015 12:38

Bonjour Bernie, je bricole beaucoup et un peu pour les deux, beaucoup pour loisir mais aussi par besoin, entretenir une maison seule n'est pas toujours facile, la seule chose dont je suis jalouse d'un homme est sa force physique, ah comme j'aimerais être aussi forte pour ne pas parfois avoir à demander... Bise et bon samedi tout en douceur!

covix 24/10/2015 12:17

Ce n'est pas un jeu, éventuellement un loisir, mais souvent une nécessité. En effet, notre monde moderne, apporte une certaine égalité en ce domaine, mais dans les campagnes, les femmes avaient dans le passé la main bricoleuse, partage des tâches.
Bonne journée
@mitié

aimela 24/10/2015 11:40

A part la peinture, le tapissage que je sais faire puisque j'étais peintre en bâtiment avec CAP pour le reste ce ne sont que petites réparations et encore pas trop compliquées, je ne me vois pas une cuisine aménagée ni autres grandes œuvres que je laisse aux professionnels. .

Marie aime les livres 24/10/2015 10:22

Ton article est une fois de plus très intéressant ! Je me permets cependant d'émettre deux critiques : à mon sens, il fût un temps où les gens savaient tout faire, et c'est l'évolution de notre société qui a fait qu'on s'est peu à peu détourné des travaux manuels. Aujourd'hui je trouve qu'on est hyper dépendant (et flemmard ?) ! En ce qui concerne les femmes, je pense que c'est justement une volonté d'être indépendantes (des hommes, de la société en général) qui fait que certaines se soient mises au bricolage. Ce sujet à lui-seul pourrait constituer un formidable débat !
De plus, comme tu le fais remarquer, les prix exhorbitants parfois pratiqués encouragent de plus en plus à essayer de se débrouiller seul...

Anne 24/10/2015 09:29

J'aime bien bidouiller, mais pour les gros travaux, je ne sais pas faire. Et quand il faut aller 10 fois chez Leroy-Merlin pour avoir le bon écrou ou le bon pinceau, ça me saoule!!!

les caphys 24/10/2015 09:24

On a la carte Castor Hamac et celle du Roi Merlin

botta danièle 24/10/2015 08:54

je ne suis pas bricolage du tout!!! pas habile de mes mains pour peindre, carreler, tapisser , heureusement mon mari sans être un grand bricoleur se débrouille pour les petits travaux!!! c'est vrai de plus en plus de femmes bricolent surtout par goût, j'ai une amie qui a refait sa cuisine!!!!
bonne journée
danièle

Les Petits Bavardages de Magalie 24/10/2015 08:46

Honnêtement, je ne suis pas très patiente lol donc en général j'évite, mais par la force des choses je crois qu'il va falloir que je m'y mette un jour ou l'autre ... Et au pire, je peux avoir de l'aide familiale masculine :)

jill bill 24/10/2015 08:36

Loisir pour l'un, nécessité pour l'autre... le fait maison on y gagne sur la main d'oeuvre et les boutiques de bricolage ont la cote !!! D'ailleurs les dames ne sont pas en reste... ;-) Oui nous tapissons, peignons, jardinons, pour les choses plus sérieuses faisons appel au pro, toiture, chauffage central, double vitrage, et le garagiste pour la vidange annuelle... ,-) faut bien qu'ils vivent aux aussi, sourire...

marizou 24/10/2015 08:15

Le bricolage à la maison est devenu une nécessité vus les tarifs des professionnels.

Helena Oops 24/10/2015 08:02

Bonjour,
sincèrement il m arrive de bricoler ,surtout parce que si j attends que mon mari s y met ,il n y auarait jamais rien de réparé à la maison!lol
en plus, avec le langues,les maths..j aimais beaucoup le bricolage en classe!
Bon weekend!

pendragon 24/10/2015 07:33

bricoler fût d'abord pour faire comme "papa", puis c'est vite devenu par nécessité
aujourd'hui je suis "multi-taches" peinture, plomberie, électricité, carrelage, menuiserie (j'ai fait le lit de bébé et la table à langer pour mon fils ainsi que sa mezzanine)
mécanique, bref tous corps d'état, le seul problème c'est que les grandes enseigne on bien compris qu'il y avait un "marché " a prendre, parce que lorsqu'on a besoin d'un outil ou de matériau, c'est le coup de bambou, ce qui fait qu'au final cela revient quand même assez cher, temps passé+outillage+matériau, le bricoleur doit devenir aussi un bon acheteur, et surtout ne pas se "louper" sinon gare à la facture.

La maîtresse en maillot de bain 24/10/2015 07:27

Hello, sans dtre prétentieuse je fais de la couture ( voir mon site) et en plus je fais du bricolage. Merci papa qui npus a toujours demandé de l'aider a monter des meubles. Il a toujours travaillé avec ses mains donc quoi de plus normal pour moi de faire du bricolage. En pkus a Paris j'ai pris un cous chez lilibricole au depart c'eatit réservé aux femmes et puis comme le principe a du succès les boutiques ont acceptes les hommes.
Bricoler permet de faire des économies certes mais dela permet aussi d'etre fier d'avour creer quelquechose de ses maibs surtout aujourd'hui dans cette société d'hyper consommation .
Bonne journée

Kévin 24/10/2015 06:59

Bonjour
Intéressant ce parallèle avec le tricot ou la couture, tiens, moi je ne sis absolument pas bricoleur.

trublion 24/10/2015 06:56

je ne suis pas bricoleur du tout, et mes voisins me supplient de ne rien entreprendre, parce qu' ils perdent trop de temps à réparer !
Moi j' aimerais savoir, mais c' est juste une question d' argent, pas de plaisir !
Par contre au jardin, oui !
Bonne journée
Amitié

clara65 24/10/2015 06:56

Bricoler peut être un agréable passe-temps et en plus on économise, mais encore faut-il savoir faire !
Sinon le résultat peut être désastreux.
Excellent week-end.