Quand Bernieshoot a fait part de son offre généreuse : faire découvrir quelques bloggeurs en leur offrant, à travers une tribune, une visibilité non négligeable, j’ai tenté ma chance en espérant que les sujets légers auxquels je fais un sort : cuisine, voyages et livres puissent l’interpeler. En lisant mes camarades de tribune, j’ai pu constater que chacun avait compris différemment ce terme. Alors si ce que je propose aujourd’hui s’avère ne pas être une tribune, cela demeurera néanmoins une invitation au voyage.

île de Ko Lanta en Thaïlande

île de Ko Lanta en Thaïlande

Ile de Ko Lanta

Une escale parce que ...

Je vous retrouve au bord de l’océan, sur l’île de Ko Lanta en Thaïlande.

Soyons honnêtes lorsque mon cher et tendre a justifié son envie de séjourner sur cette île par le simple fait que l'émission d'aventures de TF1 avait été baptisée de la sorte, j'étais peu convaincue - et c'est peu de le dire - par l'intérêt de cette halte. Mais soit, il faut bien que chacun trouve son compte dans un voyage, j'ai accepté - non sans rechigner - cette escale.

Après avoir passé 3 jours sur Ko Phi Phi, entourés d'un panorama somptueux, baigné d'une eau cristalline mais grouillant également de milliers de touristes n'éprouvant aucun scrupule à jeter leurs détritus dans l'océan Pacifique, nous avons pris un bateau menant sur Ko Lanta.

Lanta Sand Resort & Spa

Après plus d'une heure de traversée, une navette, stationnée au débarcadère, nous a déposés à l'entrée de notre hôtel : le  Lanta Sand Resort & Spa. Une fois installés, nous nous renseignons auprès de la réception afin de louer un scooter. Le prix de la liberté, le voici : 350 baths pour 2 jours (environ 10 euros).

Casques visés sur la tête, nous partons à l'aventure. Enfin, avant le grand frisson, nous optons pour une pause déjeuner tardive au 250 Moo 2 chez Faim de loup. Repus, nous décidons, pour cette première journée, d'arpenter la côte ouest.

Côte Ouest

Point de Denis Brogniart sur Ko Lanta (D'accord, je reconnais, la blague était facile) mais une atmosphère des plus appréciables. Nous piquons une tête à Phra Ae Beach. Certes, le cadre n'est plus le même qu'à Ko Phi Phi.

L'eau n'y est pas turquoise mais la plage semble sans fin. Quelques silhouettes se dessinent au loin. Le soleil glisse vers l'horizon. L'endroit est sublime et invite à la contemplation. Nous ouvrons tout grand nos mirettes et goûtons au calme qui nous est offert.

Mais il est temps de continuer notre découverte et nous remontons sur notre bolide. L'île donne l'impression d'avoir été foulée par l'Homme il y a peu. Nous nous arrêtons à flan de falaise et admirons la beauté de la côte.

Les plages, toujours désertes, se succèdent : Klong Hin Beach, Ao Kantiang, Ao Nui, Ao Klong Jaak, Ao Mai Phai. Arrivés à la pointe sud, la nuit tombant, nous faisons demi tour, croisant sur notre chemin quelques singes juchés sur les fils électriques qui nous observent de leur perchoir.

Le soleil est de retour à notre réveil. Le chauffeur, prévu par l'hôtel, nous dépose au bord de la mangrove où nous attend notre taxi boat.

Talabeng

Direction Talabeng cave pour une session canoë kayak au milieu d'une eau bleu-vert. Nous pagayons en direction des grottes formées dans la roche et les explorons. Au loin, devant nous, l'ombre d'un autre groupe s'éloigne lentement. Une fois encore, nous avons l'impression d'être seuls au bout du monde. Notre commandant de long boat met le cap vers un îlot désertique dont nous faisons le tour en 2 minutes.

Après s'être baignés, nous nous arrêtons boire un soda frais, accompagné de morceaux de pastèque et d'ananas, dans un restaurant sur pilotis. L'après-midi, nous retrouvons notre scooter qui nous permet de sillonner la côte est.

L'endroit est superbe mais la baignade impossible. De retour à l'hôtel, nous savourons une nouvelle plongée dans les eaux chaudes de Phra Ae Beach.

Time for Lime Resort.

Le soir, nous mangeons à deux pas de Klong Dao Beach au Time for Lime Resort. Le menu (490 baths par personne - environ 13.5 euros) change tous les jours. Il compte 6 plats qui déménagent. Dans nos assiettes, tempura de crevettes à la sauce chili gingembre, curry vert de poulet à la crème de coco, salade de poisson frais au jus de citron, rolls de mangue, tomate & coriandre, poulet frit à la pâte de curry rouge (ça réveille le palais !) et une délicieuse mousse de chocolat accompagnée d'un biscuit croustillant au praliné !

A la nuit tombée, nous admirons une dernière fois Ko Lanta dont la beauté sauvage nous a décidément conquis.

 

Merci à cooktravelbook pour cette tribune qui est une véritable invitation au voyage et à l'évasion !

La Thailande

  • Connaissez vous la Thaïlande ?
  • Quelle est votre impression sur Ko Lanta ?
  • Quel sera votre prochain voyage ?

Bernieshoot Webzine

singes juchés sur les fils électriques

singes juchés sur les fils électriques

Tag(s) : #Chronique, #Voyage

Partager cet article