Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Tandis que je me dénude

Ne nous masquons pas la face la rentrée littéraire 2015 commence avec une belle découverte : la sortie aujourd’hui du deuxième roman de Jessica L. Nelson « Tandis que je me dénude » aux éditions Belfond.

Tandis que je me dénude - Jessica L. Nelson

Tandis que je me dénude - Jessica L. Nelson

Tandis que je me dénude

 

Une mise à nue implacable

Jessica L. Nelson nous entraine dans une fissure intérieure profonde avec sa personnalité qui ose dire et écrit. C’est un roman sans concession sur l’intimité, le rapport à la nudité qui au travers d’un dialogue intérieur bouscule le lecteur.

Je me suis arrêté à de nombreux moments durant ma lecture pour réfléchir à ce que nous pouvons faire quand une personne exhibée perd pied en public.

Car au delà du dialogue direct avec son ombre c’est une réflexion radicale et sans concession sur la mise à nue que nous pouvons être amenés à subir, la douleur intime ne cesse d’augmenter.

Pas une mise à nue physique, mais c’est dans une mise à nue psychologique qu’est emmenée Angie dont le stress et la paranoïa vont la conduire à révéler toute son intimité et même beaucoup plus.

C’est un décryptage implacable du monde de l’apparence qui éclate pendant cette lecture que je vous conseille vivement.

C’est sans nul doute un roman qui va marquer la rentrée littéraire 2015.

 

Quatrième de couverture

Editions Belfond

Jeudi 13 août 2015

« Et si en revêtant un masque on en disait plus sur soi parce que, enfin, on se sent libre ? »

Elle ne se dénude pas vraiment. Elle garde tous ses vêtements.

Et pourtant, devant les caméras, cet auteur d'un premier roman aura l'impression d'être à découvert.

Que tous - les invités du plateau, l'animateur, les téléspectateurs, le public ou encore son attachée de presse dans les coulisses -  auront exploré la moindre parcelle de son corps et de son intimité, sans bienveillance aucune...

Alors elle se fissure de l'intérieur, en direct. Et, tandis qu'elle s'effondre et se débat contre elle-même, consciente qu'elle est sans doute son pire ennemi, c'est son histoire qui se construit en un redoutable puzzle à mesure que se déconstruit son être.

Le regard de l'autre, le décalage entre l'image qu'on a de soi et le reflet qui nous est renvoyé, voilà l'ennemi - dont on sous-estime la puissance.

Tandis que je me dénude est le roman choral d'une société surmédiatisée, qui surexpose l'intimité pour mieux la nier.

Unité de temps et de lieu pour un drame contemporain sur la pudeur, l'image, l'indécence et le harcèlement.

 

Jessica Nelson

Jessica Louise Nelson est née le 14 juillet 1980 à Romans-sur-Isère, dans la Drôme.

Jessica Nelson est l'auteur de nouvelles, d'un essai, Tu peux sortir de table (Fayard, 2008), et de Mesdames, souriez (Fayard, 2005 ; bourse Lagardère).

Longtemps conseiller littéraire et chroniqueuse sur TF1 (Vol de nuit, Au Field de la nuit), elle a cofondé le prix de la Closerie des Lilas en 2007 et les éditions des Saints Pères en 2012. Tandis que je me dénude est son second roman.

 

Tandis que vous vous dénudez

  • L’hyper médiatisation met-elle à nue ?
  • Vous mettez-vous à nu sur vos blogs ?
  • Quels sont vos livres attendus de la rentrée littéraire 2015 ?

 

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogueur photographe chroniqueur

 

Gilles Paris Partenariats

Jessica L. Nelson © Yann Dejardin

Jessica L. Nelson © Yann Dejardin

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amal 22/08/2015 20:55

J'adore la lecture, et merci pour ces livres. Amal

Stephie 19/08/2015 10:51

Je devrais le trouver dans ma BAL ces jours-ci. Il me tarde de le lire ;)

Candyshy 16/08/2015 12:04

Merci de la découverte, je me le note :)

Velidhu - Que Lire ? 15/08/2015 22:45

Déjà, j'adore cette maison d'édition. Je crois que j'aurais peur d'être surmédiatisée, de vivre en "direct" devant des inconnus. Maintenant, la tendance est la course à la popularité, mais je n'envie pas les célébrités.

eva and family 14/08/2015 22:24

Je suis une personne pudique et réservée.

covix 14/08/2015 13:19

Un livre sûrement très intéressant.
C'est vrai que l'hyper médiatisation est une plaie qui met tout le monde mal à l'aise, certes certains en jouent.
Je garde une part de secret, mais les mots, sur le blog peuvent le trahir!
Pas de liste, juste l'appât d'un titre, une 4e de couverture et lire quelques lignes au coeur du livre ou bien ressort d'anciens livres que je n'ai pas encore lu.
@mitié

Zoé 14/08/2015 09:33

Waouh, ce roman m'inspire vraiment! Je vais l'ajouter à ma longueee liste de lecture :) Merci pour ce beau partage, il a l'air très chouette ce livre!
Pour répondre à tes questions, je pense que l'hyper médiatisation met à nu, oui. Et ce n'est pas du tout une bonne chose.
Non, je ne me mets pas à nu sur mon blog, du moins pas pour l'instant, parce que je trouve qu'il faut tout de même garder une certaine part de mystère, une part de vie privée.
Mes livres attendus pour 2015... je n'en ai pas vraiment, parce que ma liste de livres à lire est déjà très remplie, et que j'aimerais lire ceux-là avant de me lancer vers d'autres. Mais je suis impatiente de lire tousss les romans d'Harlan Coben. Donc pas pour 2015, mais de manière générale, c'est une de mes attentes littéraires :) Bien à toi

Patrizia M. 13/08/2015 22:24

Direi che è un libro interessante!!
Io no, non mi metto a nudo, non ci tengo e soprattutto non ci sono mai riuscita. Ritengo che lo si debba fare solo con persone con le quali ci si sente a proprio agio e dove tutti possono leggere e magari anche fraintendere!!
Buona serata, Pat

Eki eder 13/08/2015 21:53

un livre intéressant.

Black SAPES 13/08/2015 21:10

Très intéressant ce thème
Un sujet original et à cette période de l'année cela donne à réfléchir
Bises

virginie 13/08/2015 19:34

Ton article me donne envie de le lire :)

lemenuisiart 13/08/2015 19:28

C'est tout un programme ce titre

LylouAnne 13/08/2015 15:11

Merci pour ce partage, j'ai lu ton billet avec beaucoup d'intérêt.
Perso, je ne pense pas me mettre à nu sur mon blog, juste ce qu'il faut et jamais une photo de moi !
Bon après-midi lecture,
Lylou

Evy 13/08/2015 14:20

Merci pour ce partage de lecture Evy

zazy 13/08/2015 14:11

Rien regardé de la rentrée littéraire, j'attends de voir. Les attendus, pas forcément à mon goût, seront là. J'ai envie d'être étonnée et tu me tente beaucoup avec ce livre

Needs and Moods 13/08/2015 13:19

De mon côté je reste plutôt réservée. =)

Bouchine 13/08/2015 12:24

Difficile d'évaluer le trop ou le trop peu en matière de mise à nu... En ce qui concerne les personnages publiques j'avoue avoir toujours un doute "est-il/elle sincère ?"
En ce qui me concerne, j'avoue être de plus en plus "transparente" depuis que j'ai le blog...
Amitiés

Caroline 13/08/2015 11:00

Merci du partage !

Et personnellement, j'attends avec impatience " Le crime du comte de Neuville" d'Amélie Nothomb.

Mimi 13/08/2015 10:41

Mise à nue, jamais. Le plaisir est justement dans la découverte. Si tout est exposé, où est l'intérêt ?

marizou 13/08/2015 10:14

Je pense qu'il vaut mieux préserver son intimité.

crise de trentenaire 13/08/2015 09:40

Intéressant ce sujet... Je pense que la médiatisation oblige à se mettre à nu. Certains en joue et je trouve que cela manque de pudeur. A côté de cela Catherine Deneuve qui est une icône loin d'avoir une vie de nonne n'a jamais été mise à nue... Il faut trouver le bon compromis.
Pour le blog c'est pareil, j'aime évoquer des choses personnelles parfois mais j'essaie de rester pudique pour ne pas trop me dévoiler... Comme dans la vie. Mon blog ne doit pas se transformer en journal intime et j'ai du mal à comprendre les personnes qui s'épanchent sur les réseaux sociaux !

trublion 13/08/2015 08:30

Les médias tentent de dévoiler la vie privée des personnages connus, mais ceux ci jouent le plus souvent la comédie.
Il me semble que ce sont les actes, et la personnalité qui ont de l' importance, et non la vie privée.
Sur mon blog, il est facile de deviner ma façon de voir le monde, mais je ne parle que rarement de ma vie privée
Passe une bonne journée
Amitié

Mamounette 13/08/2015 08:15

Mercî pour ce conseil,de lecture

danièle.b 13/08/2015 08:10

ne dire que ce que l'on veut bien dire, c'est un exercice difficile que nos politiques réussissent à merveille!!!
D'autre part dans la vie il est important de ne pas trop s'exposer.
belle journée

clara65 13/08/2015 07:11

Je pense que très très peu de gens se mettent à nu, au contraire, on est dans l'hypocrisie et le mensonge ! les médias et certains personnages m'écoeurent d'ailleurs.
Le livre doit être intéressant malgré tout car justement gare à celui qui se met à nu !

missfujii 13/08/2015 06:46

Un roman que tu me donnes envie de lire, je pense que je vais le commander de ce pas

dom 13/08/2015 06:26

Je n'aime pas m'exposer et ne dis que ce que je veux bien dire ...
Bon jeudi.
Pour nous, il commence avec l'orage et un vent ... du tonnerre !!!
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ