S’intéresser à la vie des autres (Das Leben der Anderen) un film réalisé par Florian Henckel von Donnersmarck. En écoutant secrètement, c’était en Allemagne de l’est et c’est devenu un film en 2007 qui fut couronné d’un oscar

Ecoute la vie des autres - ©bernieshoot

Ecoute la vie des autres - ©bernieshoot

La Vie des autres

Je pense que lorsque Milie du blog C’est quoi ce bruit a imaginé les thèmes du projet photographique #2015projet52 elle n’imaginait pas combien le sujet « écoute » serait au cœur de l’actualité cette semaine.

C’est vrai qu’en lisant ce thème j’avais en tête ce fabuleux film « la vie des autres ». Un film qui se passe en Allemagne de l’Est et pour celles et ceux qui n’ont pas vraiment connu cette période je crois que ce film a un vrai pouvoir de récit historique et retrace parfaitement l’ambiance qui pouvait régner en RDA (République Démocratique Allemande).

J’ai eu l’occasion de parler de cette période avec un collègue allemand de ma génération. Il vivait à l’Ouest et me disait qu’autant à l’école on leur expliquait la seconde guerre mondiale, autant c’était le grand silence sur l’Allemagne de l’Est.

Une collègue plus jeune, également de l’ouest, ne trouvait pas vraiment naturelle cette réunification, trouvons même que la langue n’était pas tout à fait identique et que l’accent était prononcé.

Ces deux témoignages ne sont que des avis mais pour moi ils en disent long sur ces années d’écoute.

 

NSA (National Security Agency)

La NSA (allez découvrir le site !) est donc au cœur des débats et sur les écoutes qu’elle réalise dans le monde entier. C’est du Worldwide et les moyens technologiques ont prodigieusement évolués depuis la chute du mur de Berlin.

Ce qui est intéressant c’est la manière dont la NSA devient une sorte d’humain : La NSA nous écoute. Alors que la NSA en soi c’est une agence, un groupe ce n’est pas comme dire Obama nous écoute.

Bref le sujet est épineux et les attentats de janvier poussent nos politiques à légiférer pour rendre « propre » le système des écoutes.

Ne nous y trompons pas aujourd’hui et sans faire de psychose tout doit être à peu près enregistré dès lors que vous avez un téléphone, un portable, une connexion internet. Certes nous pouvons le regretter mais c’est un état de fait.

La véritable question pour moi c’est l’exploitation  de ces données. Il existe des logiciels permettant de détecter des mots clés dans les discours et donc de faire remonter des enregistrements sensibles. Oui mais bon croyez vous qu’un groupe terroriste va les utiliser ? Ne soyons pas naïf …

Qui va analyser quoi et comment ? Derrière cette question c’est une véritable politique de sécurité qui peut s’écrire. Ceci peut bien sûr devenir une affaire politique. Je ne vais pas vous en citer une en particulier mais si l’on parle d’enregistrement de conversations d’un président, d’une chancelière ou d’enregistrement fait par des journalises, les écoutes sont dans notre vie de tous les jours …

 

Vos écoutes

  • Avez-vous visité le site de lla NSA ?
  • La vie des autres : avez-vous vu ce film ?
  • Êtes-vous allé en RDA ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogueur photographe chroniqueur

 

Tag(s) : #2015projet52

Partager cet article