Les temps sauvages - Yeruldelgger- Ian Manook

Les temps sauvages - Yeruldelgger- Ian Manook

Les temps sauvages

Yeruldelgger

 

Remerciements

Avant de me lancer dans les temps sauvages je tiens à remercier Ian de m’avoir dédicacé ce second livre des aventures de Yeruldelgger

Pour Bernard quelques mots sauvages pour donner des horizons nomades à ses lectures vagabondes

Ian Manook

@bernieshoot Ian- Manook

@bernieshoot Ian- Manook

Mes remerciements vont également à son attaché de presse et épouse Françoise qui m’a permis de chroniquer ce livre dans le cadre d’un service presse.

 

Vous reviendrez de loin, très loin.

Il fallait se dépêcher de lire le tome 1 de Yeruldelgger et bien pour ce second tome je vous dirais comment vous ne l’avez pas encore lu !

Ce n’est jamais simple quand j’ouvre un tome 2 de savoir si la routine d’écriture ou si la recette du tome 1 ne vont pas nuire à la qualité du nouveau tome.

Dès les premières pages il a été clair pour moi que nous n’étions pas dans un remake mais dans une véritable suite, une montée en puissance même. Ce tome 2 est un vrai dyptique.

Nous retrouvons bien sûr la plume de Ian. Par exemple les titres de chaque chapitre sont  la fin du chapitre (5 – Prévenu mon cul, 46- … sans la moindre détonation…, 73- … il faut que j’aille en Mongolie …) et les héros du tome 1 Yeruldelgger, Oyun, Solongo, Gantulga pour  ne citer que ceux-là. D’ailleurs pour comprendre pleinement la personnalité psychologique et le contexte il me semble bon d’avoir lu le tome 1 ce n’est pas indispensable mais je vous le recommande vivement.

Dès les premières pages je suis reparti en Mongolie, mais là c’est l’hiver et nous parlons bien de températures avoisinant les -30°. Nous continuons à découvrir les rituels mongols.

En plus de l’hiver nous sommes entrainés dans une histoire complexe, palpitante. Nous pourrions nous y perdre mais Ian nous remet dans le bon chemin.

La grande surprise de ce tome 2 c’est que Yeruldelgger doit aller loin très loin et sans nous en rendre compte nous frôlons le chine, la Russie. Jusque-là il est aisé de comprendre qu’avec les frontières communes et l’histoire de ces pays une enquête puisse nous faire passer en douceur (enfin presque) ces frontières. Mais le Havre

Ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus mais c’est un vrai tour de force d’introduire un nouveau personnage Zarza et d’être conduit ainsi à des milliers de kilomètres. Le risque était sans doute de voir une escapade en France arriver comme un cheveu sur la soupe.

Mais c’était sans compter sur l’art de Ian pour maitriser et amener toutes les pièces du puzzle. Un puzzle où Mongolie, Chine, Russie et France s’emboitent parfaitement.

Ce tome 2 est à mon avis encore plus prenant que le tome 1 de  par la toile tissée ligne après ligne, les temps sauvages m’ont emmené loin, très loin et c’est une des révélations de ce début d’année 2015.

La question qui vient en refermant ce livre est pour moi de quoi sera fait l’avenir de Yeruldelgger ?

Je pense que l’écriture nomade de  Ian Manook a la capacité de nous produire un triptyque. Certes  ce sera un vrai défi mais Yeruldelgger peut aller encore plus loin à mon avis.

 

 

Quatrième de couverture

Quand le vent du Nord s’abat sur les steppes enneigées d’Asie centrale, personne ne vous entend mourir. Pour Yeruldelgger, le salut ne peut venir que de loin, très loin…

Après le succès mondial de Yeruldelgger, couronné par de nombreux prix, Ian Manook retrouve la Mongolie et ses terres extrêmes dans un grand thriller d’une originalité absolue.

Ian Manook

Pour connaître Ian Manook je vous invite à découvrir ou redécouvrir l’interview qu’il m’avait accordée suite à notre rencontre lors du festival des littératures policières de Toulouse

 

Les temps sauvages

février 2015

Format : 225 mm x 155 mm

EAN13 : 9782226314628

528 pages

Publié aux éditions Albin Michel

@bernieshoot Ian Manook et son épouse Françoise

@bernieshoot Ian Manook et son épouse Françoise

Vos temps sauvages

  • Êtes-vous prêt à aller loin, très loin ?

 

  • Comment abordez-vous le tome 2 d’un roman ?

 

  • Que vous inspire la Mongolie et Le Havre ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogueur photographe chroniqueur

 

Tag(s) : #Lecture, #partenariat, #Policier

Partager cet article