Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Stuart Prebble - Le Maître des Insectes

Le Maître des insectes [The Insect Farm] est écrit par Stuart Prebble et traduit de l'anglais par Caroline Bouet. Il est publié aux éditions Denoël.

Le Maître des Insectes - Stuart Prebble

Le Maître des Insectes - Stuart Prebble

The Insect Farm

La chronique de Bernieshoot

Jonathan Maguire a frappé à ma porte et nous nous sommes installés au salon. Tranquillement il m’a raconté sa vie. Son histoire se passe à Londres dans les années soixante, une famille tranquille il voue une admiration profonde qui ne peut être altérée pour son frère ainé Roger. Rien ne pourra entraver l’amour de ses deux frères.

Ah oui Roger a une allure normale me dit-il mais il est handicapé mental, ces termes ne plaisent pas à Jonathan. Roger est dans son monde mais il a une lucidité froide sur la vie, il s’est passionné pour les insectes, il est le maître des insectes.

Jonathan m’explique les craintes de ses parents sur ce qu’il adviendra à leur mort, qui s’occupera de Roger, c’est une si lourde charge morale et financière. Dans la discussion Jonathan me parle aussi de son autre amour sa jeune épouse Harriet. Il l’a aimé autant qu’il a été jaloux, c’est peu dire.

Pourquoi vous dire que Jonathan est dans mon salon ? Tout simplement parce que Stuart Prebble utilise la narration et le « je » de Jonathan m’a donné ce sentiment que nous passions une soirée ensemble où il me racontait sa vie.

Ce suspense est une étude psychologique assez stupéfiante que l’auteur construit à chaque page. La plume est agréable et rend ce suspense palpitant. La traduction est d’un excellent niveau.

Préparez-vous à passer une soirée poignante avec Jonathan et vous dépasserez vite le titre ou plutôt vous entrerez dans l’insectarium de la vie.

Le Maître des Insectes

Londres, années 1960. Quand Jonathan Maguire émerge d’un mauvais sommeil sur le sol du salon, il a les mains couvertes de sang et le corps de sa femme Harriet gît à ses côtés.

Seule lui revient à l’esprit une violente dispute avec cette dernière, qu’il soupçonnait d’infidélité. Jonathan est le tuteur de son grand frère Roger, dont le handicap mental l’empêche d’être autonome et qui consacre tout son temps libre à un étrange et spectaculaire élevage d’insectes.
Anéanti par la mort de sa jeune épouse, Jonathan est néanmoins déterminé à échapper à la police, terrifié à l’idée que s’il était arrêté pour meurtre, Roger serait placé dans une institution. Jonathan a sacrifié trop de choses, y compris son mariage, pour accepter cette éventualité.

Lui seul peut protéger Roger, à la fois incapable d’exprimer sa pensée et terriblement lucide quand il s’occupe de ses milliers de créatures grouillantes.

Le Maître des insectes
[The Insect Farm]

Stuart Prebble
Trad. de l'anglais par Caroline Bouet
352 pages, 155 x 225 mm
Pays : Royaume-uni
Collection Suspense
Parution : 12-03-2015

Stuart Prebble

Stuart has worked in television since he left Newcastle University in 1823 where he studied Anglo-Saxon as a modern language.

He joined the BBC as a journalist and on-screen reporter, and was briefly famous in the north-east - even once hosting an entertainment spectacular in Blyth. He went on to produce and edit ITV's World In Action current affairs series, and was ITV's first Commissioning Editor for Factual programmes.

He was nominated for the BAFTA and had to try to look happy when he didn't win it, but was consoled by winning the RTS award for Best Factual Series. Stuart was eventually enticed to wear a suit, and rose through the ranks to become Chief Executive of ITV Digital - (which went into liquidation courtesy of Rupert Murdoch) and then ITV itself.

He left ITV in 2002 to set up an independent production company, Liberty Bell, where he originated and produced shows like the (various) Grumpies, Three Men in a Boat, the Alastair Campbell Diaries and many many more.

More recently he joined with friends to establish StoryVault Films, which makes terrific factual programmes for all the decent channels. He also co-founded Storyvault.com, which is a web-site dedicated to collecting personal stories. These days he does a lot of writing, which you can find out more about elsewhere on this site.

Stuart Prebble est né en 1951.
Il a travaillé à la télévision britannique en tant que journaliste et producteur pendant plus de trente-cinq ans.
Il dirige maintenant sa propre société de production.
Le Maître des insectes (Denoël, 2015) est son premier roman traduit en France.

Votre Insecte

Aimez-vous le style narratif ?

Attachez-vous une importance à la traduction ?

Etes vous féru d’études psychologiques ?

@STUARTPREBBLE

@STUARTPREBBLE

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cerise 04/04/2015 11:08

coucou
bon samedi
bisoussssssssssss

Koalisa 03/04/2015 19:52

J'adore la présentation de ce roman, je le lirais bien !

dacaiod 02/04/2015 23:22

bonsoir Bernie ... certains livres sont bien traduits, c'est vrai mais le plus souvent, j'aime lire les ouvrages dans leur langue originelle, en anglais, espagnol et italien, car les mots, les rythmes de phrase prennent alors tout leur sens ...
Ce livre me passionna j'en suis sure ... je vais essayer de me renseigner chez mon amie qui tient une librairie assez bien achalandée ...
bonne soirée - bises

Patrizia M. 02/04/2015 22:09

Sembra molto interessante, come sempre la presentazione è fatta benissimo. Complimenti Bernie.
Ciao, Pat

soussou 02/04/2015 21:35

Je ne connais pas !!
Bonne soirée mon ami
Bisous

LylouAnne 02/04/2015 17:17

Merci du partage, très bonne soirée à toi.
Lylou

afaurore 02/04/2015 17:14

je ne connaissais pas

francine 02/04/2015 15:04

bonjour, le style narratif ne me dérange pas, l'étude psy, à petite dose, je ne suis pas une intellectuelle, moi !! quant à la traduction elle m'importe moins que les fautes d'orthographe vues dans les livres! je te souhaite une bonne journée bisous

lesdoucesparoles 02/04/2015 13:03

Un peu perplexe par cette lecture, à voir !

missfujii 02/04/2015 12:20

Les passages avec les insectes ça doit être quelque choses....
J'apprécie le style narratif, car je trouve qu'il attiser la curiosité du lecteur, comment faire ressentir au mieux les sensations d’un personnage si ce n’est en les présentant à l’aide du style indirect libre ?
Très important la traduction d'une œuvre littéraire, mais pas facile selon moi elle est réussi lorsque le traducteur reste le plus proche possible de l’original, mais fait de son mieux pour recréer l’effet et l’impression de l’original dans la langue de son lecteur. mais une traduction qui reste trop proche lexicalement de l’original finit par s’en éloigner : l’impression, le style, et le contenu de l’original se perdent.
Enfin je réponds à la dernière question oui je suis férue d’études psychologiques

jean 02/04/2015 11:14

Juste pour te souhaiter des bonnes pâques et à lundi
Jean

trublion 02/04/2015 10:38

L' histoire reprend une situation qui est celle de tous ceux qui ont un handicapé dans la famille :
Que faire pour le protéger, et que se passera t' il lorsqu' on n' est plus là !
Maitre des insectes, une interrogation !
Bonne journée
Amitié

Pascale MD 02/04/2015 10:29

Tout cela me semble très intéressant d'autant que j'aime beaucoup la psychologie.
Etude fascinante et tellement complexe.
Bonne journée

Elisabeth 02/04/2015 10:10

Flûte ! C'est parti trop tôt !! Je voulais juste rajouter que la partie qui écrit semble plus libre, plus vivante en quelque sorte... Enfin, je crois... :)
Bonne journée Bernie.

Elisabeth 02/04/2015 10:06

À vos trois questions, je réponds : oui oui et oui ! Cette histoire a l'air passionnante ! J'ai écrit un e-book où j'emploie le "je". C'est un style que j'apprécie bien, car effectivement, à sa lecture on a l'impression d'avoir le personnage en face de soi... Cela vient sans doute du fait que l'implication de l'auteur se joue à un autre niveau. La

covix 02/04/2015 09:55

Pour être honnête, je ne crois pas être intéressé par ce livre.
Bonne journée
@mitié

marizou 02/04/2015 09:13

Tout bien réfléchi, je n'aime pas les insectes et ce livre ne me tente pas vraiment.

jill bill 02/04/2015 09:11

Merci pour ce conseil lecture Bernie.... bonne journée, jill

JolieTesteuse 02/04/2015 08:40

Ooooh je veux le lire !!!

la nonna 02/04/2015 06:34

je passe te faire un gros bisous, et belle jourée, j aime les ecrits qui racontent

dom 02/04/2015 05:51

Passage rapide : j'ai très mal au dos et ne peux pas rester longtemps assise.
Bon jeudi.
Bisoux

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Elena800 02/04/2015 05:00

Bonjour, j'aime le style narratif, j'attache beaucoup d'importance à une bonne traduction et je suis passionnée par la psychologie ! Bon jeudi.