Pourquoi l'e-cigarette peut faire peur ?

Pourquoi l'e-cigarette peut faire peur ?

Au-delà des tiraillements polémiques, que faut-il comprendre sur l’e-cigarette ?

La cigarette électronique a tout simplement fait une entrée fracassante dans notre train de vie. Et quand la société se rue vers un produit, surtout quand de gros enjeux économiques ébranlés – ne soyons pas naïfs – l’intervention du gouvernement n’est jamais très loin.

Mais nous avons déjà assez entendu de polémiques sur la cigarette électronique. Je vous propose plutôt de tirer un trait sur quelques idées reçues sur la cigarette électronique ou plus exactement de poser des vraies questions.

Que disent réellement les médecins qui recommandent la cigarette électronique ?

Les fausses idées sont souvent répandues, pas par mauvaise foi, mais plutôt à cause de malentendus.

Ces malentendus naissent, pour la plupart, de généralisation maladroite. C’est ce qui se passe justement avec les propos des médecins spécialistes français qui recommandent l’usage de la cigarette electronique.

D’abord, que les choses soient bien claires, ces médecins recommandent la cigarette électronique comme moyen de sevrage. Ils s’en tiennent à cette position parce que, au vu des résultats d’études faites jusque-là, la cigarette électronique est moins dangereuse que la cigarette du tabac. Mais jusque-là veut peut être dire que la dangerosité n’est pas estimée correctement à ce jour.

Pour autant, les médecins français ne nient pas le fait que la cigarette électronique peut avoir des effets néfastes à long terme qui demeurent encore inconnus à ce jour.

Bref, la cigarette électronique est un moindre mal, et aucun médecin français ne le conteste mais la prudence s'impose.

Quel est réellement le niveau de dangerosité de la nicotine ?

Le gouvernement suisse, entre autres, se focalise sur le taux de nicotine autorisé dans l’e-liquide, mais ferme bêtement les yeux sur les substances cancérigènes que sont le goudron et le monoxyde de carbone, substances très présentes dans la cigarette traditionnelle.

Si ce n’est pas du non-sens, ça y ressemble. D’abord, à sa décharge, la nicotine n’est pas cancérigène. Elle est néanmoins toxique si on la consomme abusivement. Comme quoi, tout excès est blâmable.

Par ailleurs, la nicotine crée bel et bien un état de dépendance, mais qui ne dure que quelques jours (mais ça peut empirer très vite. Là encore, à condition qu’elle ne soit pas inhalée abusivement mais l’addiction vient très vite.

Le degré de dangerosité de la nicotine monte quand même de manière significative pour certaines personnes vulnérables, comme les femmes enceintes et c’est loin d’être négligeable. En effet, l’inhalation de la nicotine provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins, les mêmes qui véhiculent l’oxygène et l’alimentation pour le bébé dans le vendre de la mère. C’est donc un vrai danger pour les femmes enceintes.

Une remarque souvent omise par les professionnels de la cigarette electronique Montpellier qui ont pour ambition de « s’autoréguler pour le bien de la santé publique ».

Enfin bref, la cigarette électronique n’est finalement ni toute blanche ni toute noire. Les scientifiques les plus sérieux admettent d’ailleurs qu’il nous faudra probablement une décennie d’études approfondies pour connaître tous les effets de la cigarette électronique. Comme souvent nous devons être prudents et ne pas être aveuglés par des nouveautés soi-disant bénéfiques pour notre santé.

L’idéal à mon sens est de se passer de la cigarette et de l’e-cigarette. Ce sera bon pour votre porte monnaie et votre santé.

Et toi tu fumes ?

Que pensez-vous de l’e-cigarette ?

Fumer un fléau pour la jeunesse ?

La législation suffit-elle ?

 

Fumer nuit gravement à la santé

 

images

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tag(s) : #Tribune, #Test

Partager cet article