Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Les tremblements essentiels

Roman écrit de la plume extrêmement sensuelle de Viktor Lazlo

Les tremblements essentiels - Viktor Lazlo

Les tremblements essentiels - Viktor Lazlo

Emouvant et sensible

Je connaissais Viktor Lazlo en tant que comédienne mais pas en tant que romancière. Dans ce roman de près de 250 page publié aux éditions Albin Michel, j’ai découvert un style, une plume d’une extrême sensualité.

Une artiste Alma Sol à la carrière mais aussi tout simplement à la vie très chaotiqueest dans une véritable quête de son identité.

Au travers de retrouvailles plein d’émotions, de finesse et souvent d’une extrême sensualité j’ai été emmené dans une découverte sensible de cette personnalité en me demandant tout au long de ma lecture quels sont les liens entre Alma Sol et Viktor Lazlo.

L’écriture est décomplexée ce qui en a fait pour moi un récit très poignant presque enivrant.

Au travers des trois rencontres avec Aurèle, Diane et Damien (je ne peux en dire plus au risque de détruire la magie de la lecture) nous découvrons une artiste qui a toujours aspiré à la paix mais que son parcours a en quelque sorte privé de son identité.

Tel un chant c’est donc au travers des trois voix de ses amisque  la personnalité, l’identité d’Alma se dessine et c’est la sienne qui va apporter la touche finale comme un point d’orgue ou une apogée lyrique.

Un livre que vous devez lire absolument si vous êtes en quête de poésie et de sensibilité et qui vous transportera dans une vraie quête d’identité.

Les tremblements essentiels

Alma Sol, star de la chanson originaire des Caraïbes, est portée disparue mais personne ne semble la rechercher.
Trois narrateurs, qui tous furent amoureux d'elle, retracent leur rencontre, leur histoire, leurs amours singulières avec cette femme aussi séduisante qu'insaisissable :

Aurèle son ami d'enfance qui l'aime depuis toujours ;

Diane, aventurière sans scrupule

et

Damien, riche héritier d'un empire colonial dont elle fut tour à tour la maîtresse.
Trois voix pour tenter d'approcher le mystère d'Alma.

 

© Vanessa Filho

© Vanessa Filho

Viktor Lazlo

Chanteuse, comédienne, Viktor Lazlo est aussi romancière. La Femme qui pleure, son premier roman publié en 2010, a reçu le Prix Charles Brisset.

En 2012, elle a publié également aux éditions Albin Michel My name is Billie Holiday.

Gilles Paris Partenariats

Article écrit dans le cadre du partenariat service de presse avec Gilles Paris.

Vos réactions

- Connaissez –vous Viktor Lazlo ?

- Attendez-vous d’une lecture de l’émotion ?

- Retrouver ses ami(e)s de vos 20 ans, est-ce courir après sa vie ?

 

Mes autres lectures vous attendent.

 

images

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

London Caller 14/03/2015 23:10

I like your new theme.

lemenuisiart 14/03/2015 21:41

Bien la nouvelle présentation
Un bel article comme toujours avec toi
A lundi

LylouAnne 14/03/2015 17:52

Une découverte pour moi de Viktor Lazlo romancière. Merci du partage.
Doux week-end.
Lylou

covix 14/03/2015 15:38

bonjour,
L'actrice oui, pour les deux autres facettes de cette artiste, c'est une découverte.
Il semble intéressant, je crois que retrouver ses amis, quelques sois le temps passé, est une belle fête, mais il ne faut pas s'attarder sur le passé, l'évoqué, sans doute, mais vite prendre le temps présent et regarder demain avec eux.
Bonne fin de semaine
@mitié

afaurore 14/03/2015 14:32

je ne savais pas qu'elle écrivait aussi

Renee 14/03/2015 14:10

Je crois avoir lu quelque chose d'elle sans en être sur......Bon week-end

Maria-Lina 14/03/2015 13:25

Bonjour Bernard, ce roman semble très intéressant, merci du partage! Bon samedi tout doux, bisou!

Nays 14/03/2015 11:43

hello Bernie
je l'ai vue en interview la semaine passée
je la connaissais en tant que chanteuse :) j'ignorais qu'elle était aussi comédienne et écrivaine..

de l'émotion mais pas uniquement aussi de l'angoisse du suspens de la psychologie etc??

oups je ne cours après rien du tout et certainement pas le passé

bon samedi
bises*

jean 14/03/2015 11:43

Non une inconnue, mais peut-être pas tant, enfin je ne sais plus trop...

Oui j'aime bien l'émotion...
Retrouver ses amis de 20 ans ? j’aimerai bien en retrouve quelques uns... mis je ne sais pas si c'est courir comme tu dis ?
Bon weekend
Jean

clara65 14/03/2015 11:03

Oui, je la connais depuis longtemps comme chanteuse que j'aime bien et je sais que dernièrement elle a joué dans une pièce dEric Emmanuel Schmitt (que j'adore littéralement), à Paris ! Dommage, je n'ai pas pu y aller.
Je lirais bien ce livre avec plaisir.
Bon week-end.

la lykorne 14/03/2015 10:43

Je ne connais pas du tout Viktor Lazlo mais vos mots pour parler de ce livre me donnent envie d'aller y regarder de plus près !! J'attends en effet souvent de l'émotion et de la poésie dans mes lectures ! Bon week end :)

cerise 14/03/2015 09:52

coucou
bonne journée
bisoussssssssssss

missdaphne44 14/03/2015 09:49

Je la connaissais plus comme chanteuse puis en tant que comédienne , elle est de plus hyper jolie .
Romancière pourquoi pas , c'est la mode en ce moment bien des artistes s'y mettent , mais je doute que ce soit eux qui prennent la plume .
Revenir sur son passé non très peu ce qui est fait n'est plus , on avance !
Bon WE à toi

aimela 14/03/2015 09:39

Je ne connais de Viktor Lazlo que la chanteuse, j'ignorais qu'elle écrivait et d'après ce que tu dis, elle le fait bien alors pourquoi pas, je m'y essaierai quoique moi , je ne recherche absolument pas à retrouver des amis d'il y a vingt ans, le passé est passé alors pourquoi se faire du mal à chercher des rêves perdus. seul le présent compte

Pascale MD 14/03/2015 09:10

Je ne connaissais pas non plus en tant que romancière, merci pour la découverte.
Bonne journée à toi

JolieTesteuse 14/03/2015 08:34

Je vais me faire détester en disant ça mais quand des "vedettes" écrivent des livres nous ne sommes jamais vraiment sur qu'un nègre ne soit pas passer par là....du coup je prends avec des pincettes.

jill bill 14/03/2015 08:12

Oui en tant que chanteuse uniquement... Oh oui certainement....retrouver ses amis après tout ce temps, quelque part ma foi oui... Merci Bernie !

trublion 14/03/2015 07:50

ça me fait penser à Bagdad café !
Une voix grave et chaude, qui semble, à te lire, correspondre à la romancière !
Oui, je pense qu' un roman doit susciter de l' émotion.
Bonne journée
Amitié

missfujii 14/03/2015 07:29

Je connais un peu Victor Lazlo en tant que chanteuse, mais sans plus. Par contre je ne savais pas qu'elle écrivait des romans, je viens de le découvrir à la lecture de ton article.
Ce que j'attend d'un roman, d'une lecture : qu'il provoque une émotion, que ce soit de la joie, de la colère, de la tristesse... Qu'il me transporte, dans un autre univers, dans la tête du personnage... Quand j'ai fini un bon roman, souvent j'ai un moment de flottement, comme si je m'éveillais brusquement, dans un contact brutal avec la réalité. D'ailleurs quand je suis absorbée par une lecture, je perds toute notion de ce qui m'entoure.
Personnellement, mais ça n'engage que moi effectivement retrouver ses amis de ses 20 ans c'est être nostalgique, d'un passé qui n'existe plus. En ce qui me concerne je m'appuie sur le passé si celui-ci me donne l'énergie d'aller de l'avant. Dans le cas contraire, je tente, autant que faire se peut, de vivre l'instant présent. S’inscrire dans le présent, et vivre sans regrets le plus possible, c’est avant tout faire les choses pour soi…