Johanna Zaire - Romancière et chanteuse

Johanna Zaire - Romancière et chanteuse

Les Roitsy de Magara Kisi

J'avais eu le plaisir de partager avec vous ma chronique sur "Les Roitsy de Magara Kisi" de Johanna Zaïre. Comme toujours lorsque l'auteur l'accepte j'apprécie de le découvrir et de vous le faire découvrir au travers de mes interviews.

Pour les nouveaux lecteurs ou lectrices je vous rappelle que mes interviews sont toujours composées de cinq questions que je personnalise à chaque fois et surtout je publie l'intégralité des réponses.

Mais assez de bavardage, la parole est à Johanna.

Les Roitsy de Magara Kisi

Les Roitsy de Magara Kisi

Johanna Zaire

Bonjour Johanna, comment as-tu construit le monde Gaïa ?

Bonjour Bernie et merci pour cette interview. Cette question est un peu compliquée parce que ça remonte à quelques temps déjà. J’ai écrit la trilogie de Magara Kisi en 2012 à l’époque où je chantais dans un groupe. J’avais écrit une chanson en rapport avec un lieu que je trouve absolument fantastique, elle s’intitule « The Misery Fountain ». J’ai donc commencé à écrire une histoire avec cette chanson pour départ. Les actes des Hommes envers notre planète m’ont inspirés. On la maltraite tellement et parfois je me dis qu’elle ferait peut-être bien de nous punir pour ça, comme le fait Gaïa dans mon roman. J’essaie d’être écolo mais ce n’est pas toujours facile et pourtant j’y travaille (rire). Le monde de Gaïa n’est pas différent du nôtre, au final malgré ses apparences de fantastique, mon roman est tout à fait réaliste. Je pense même qu’il a une deuxième lecture, j’y ai caché pas mal de petits symboles et de significations cachées, je n’ai rien laissé au hasard et je me suis vraiment amusée.

 

Tu nous proposes également des chansons pour accompagner cette lecture, quelle est ton approche musicale (instrument préféré, groupe, style...)?

Je ne suis pas seule pour la musique. Je travaille avec Sébastien Delorme que je connais depuis plusieurs années déjà. Il a toujours su interpréter ma pensée et retranscrire mes différents univers à travers ses compositions. On a créé l’identité musicale de Magara Kisi ensemble sur des sons rock puisque c’est ce que je préfère même si j’écoute de tout. Je lui ai décrit l’histoire de chaque chanson et l’atmosphère que je voulais pour chacune d’elle et je l’ai laissé s’exprimer et faire ce qu’il voulait avec ses instruments. Parfois il met deux guitares parfois trois. C’est plutôt à lui qu’il faudrait poser cette question au final (rire). De mon côté j’écris le texte et je fais la mélodie de chant. Dans cet EP de 7 titres, j’ai composé trois chansons, Sébastien en a arrangé deux sur les trois (rajouts d’instruments) et il a composé les quatre autres. Je ne lui donne pas vraiment de directive je lui explique simplement ma vision des choses et je lui laisse carte blanche. Je pense qu’un artiste ne doit pas avoir de limite dans l’expression de son art, sinon ce n’est plus vraiment lui et le résultat s’en ressent. Si je devais choisir un artiste qui m’inspire, ce serait sans hésiter Marilyn Manson.

 

Quelle est ta démarche d'écrivain, as-tu des rituels ?

Je n’ai pas vraiment de démarche et je n’ai pas du tout de rituel. J’écris dès que je peux. J’ai toujours mon ordinateur portable avec moi et, dès que j’ai deux minutes, j’écris. J’ai écrit les premières lignes de « Sanatorium » dans une salle de cinéma et je pense qu’au moins 50% de mon dernier roman écrit, qui s’intitule « WWW », a été écrit dans les transports en commun RER et métro. J’ai la chance d’avoir une concentration quasi infaillible (rire).

 

Tu nous offres plusieurs styles littéraires pourquoi ?

Eh bien, oui c’est tout à fait vrai et je ne sais absolument pas pourquoi (rire). J’écris comme ça vient et puis une fois fini je cherche le genre qui se rapproche le plus. J’ai commencé par écrire de la poésie en 2006, puis du fantastique en 2012, puis un thriller horrifique et un thriller romantique en 2013. Là je viens de terminer une dystopie qui se passe en 2035, totalement futuriste. Je crois que je ne cherche pas à rester dans une case je cherche seulement à faire ce que j’aime et ça fonctionne ainsi. Pourquoi rester dans une case quand on peut en explorer d’autres ? ;)

 

Quelles sont les cinq qualités qui te caractérisent ?

Ouh la la ! C’est une question compliquée. Je dirais que la première est la persévérance. Je ne m’arrête pas à un mur. Comme je l’avais dit une fois, le seul obstacle que je peux rencontrer c’est moi-même.

Ensuite je dirais la curiosité, je m’intéresse à beaucoup de chose et quand je ne comprends pas je pose des questions. Certains n’osent pas et je trouve ça dommage, ils peuvent passer à côté de certaines choses. J’aime apprendre et me servir de ce que j’apprends dans mes livres, j’aime découvrir de nouvelles choses.

En troisième je dirais la patience. Je suis plutôt patiente. Les choses suivent leur cours et je peux patienter jusqu’à ce qu’elles arrivent. Je me dis que si elles doivent se passer elles se passeront. Je suis très carpe diem dans l’âme.

En quatrième je dirais mon imagination que je remercie chaque jour de me faire passer pour une personne étrange (rire). Sans elle je ne serais pas en train de répondre à cette question. Elle est débordante, et parfois même trop. D’ailleurs c’est une qualité mais je peux la considérer comme un défaut par moments quand elle me fait devenir parano (rire).

Et pour finir je dirais mon optimisme, je pense que ça va avec la persévérance donc c’est peut-être un peu de la triche, mais elle est très importante parce que si je n’avais pas cette qualité, je n’aurais pas la première citée non plus. Non je ne cherchais pas à vous embrouiller (rire). Tout ça pour dire que je suis très optimiste. Même dans le négatif j’arrive à voir du positif, c’est étrange mais ça change la vie !

 

Retour au Sommaire

Johanna Zaire - Romancière et chanteuse

Johanna Zaire - Romancière et chanteuse

Commentaires

 

Vous avez la parole :

- Votre regard sur Johanna Zaire a-t-il changé à la lecture de ses réponses ?

- Quelle est la qualité que vous préférez ?

- Et si vous aviez une question à poser à Johanna ?

 

Et si vous decourviez l'intégralité de mes interviews ?

 

Retour au Sommaire

 

images

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tag(s) : #Interview Reportage

Partager cet article