Je ne vais pas être objectif du tout car j’ai été totalement happé par ce roman policier au point de lire d’une traite et de me dire « zut c’est déjà fini ». Soyons clair il s’agit d’une lecture qui pour moi est une totale découverte et c’est le premier polar de Xavier Gardette (mais pas le dernier je peux vous l’assurer)  que je lis et c’est une petite merveille, une perle que j’ai savourée.

La chat dans l'horloge - Xavier Gardette

La chat dans l'horloge - Xavier Gardette

Mon Avis

 

Déjà le titre « le chat dans l’horloge » imaginez vous un seul instant qu’il s’agit d’une expression dont la signification va vous être révélée dans les premières pages du roman ? Je ne fais pas spoiler le roman en vous dévoilant sa signification. En fait je peux vous le dire, il y a le feu à la maison. Vous voilà dans l’ambiance.

Des héros de roman policier je commence à en connaitre quelques uns et quand je les croise j’ai ‘impression de les retrouver comme de vieux amis. Dans ce roman, bien sur nous avons un héros, un commissaire. Oui mais voilà c’est un commissaire honoraire franco-hollandais (hollandais ou néerlandais d’ailleurs) Martin Hoogstöl. Commissaire honoraire vous pose son âge mais il a encore la flamme de l’amour ou de la femme présente en lui.

L’auteur a un style descriptif, précis détaillé. Vous allez pouvoir imaginer les lieux et les personnages et ça j’adore. L’intrigue coule de source et la victime se devine très vite (enfin je l’avais senti, il ne pouvait en être autrement.

L’histoire se vit pleinement avec ce commissaire qui va oublier « Juliette » la voix de son GPS outil moderne dans son monde d’hier.

Entre Clermont Ferrant et le Nord, deux atmosphères qui s’emmêlent. L’intrigue avance au rythme des personnages. D’ailleurs s’agit-il vraiment d’une seule intrigue, qui tire les ficelles ?

L’ambiance est un peu celle d’un Maigret avec une touche de relation homme-femme plus vivifiante qui rend l’histoire totalement réelle.

Le dénouement arrive de manière logique, enfin, si vous avez été attentifs aux moindres détails; Martin Hoogstöl le sait depuis le début il a tous les éléments en main. Encore faut-il sa lucidité et son expérience pour arriver à lever des voiles mais aussi laisser des doutes ou des questions.

 

Pour conclure je vous le redis c’est une vraie merveille !

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Quatrième de couverture

Le commissaire honoraire franco-hollandais Martin Hoogstöl, châtelain en Auvergne, part pour Lille dans sa Mercedes antique. Dans la malle arrière, deux chefs-d'œuvre de l'École auvergnate de Murol. À sa droite, à la place du mort, une brune trentenaire ravissante.
Le comm ...issaire va retrouver Carolus, son vieux complice, un ancien flic nourri au lait ch'ti, reconverti dans le commerce de l'art et grosse fortune pas nette. Comédien amateur passionné il doit se produire dans la salle de spectacle de son bourg natal.
Les retrouvailles attendues se muent en cauchemar. Le vieux flic d'Interpol se réveille quand il retrouve une capitaine de gendarmerie de sa connaissance. Électron libre et chien de chasse, il enquête dans le Nord jusqu'aux plages des Flandres. Il y côtoie paysages lumineux et personnages équivoques. Questionnements existentiels, violence, séduction, couples qui se déchirent : le chat est dans l'horloge. Rien ne lui sera épargné…

L'Auteur

Xavier Gardette, a pas mal roulé sa bosse en France, Allemagne, Angleterre et même jusqu’au cercle polaire. Il a enseigné à l'université de Portsmouth avant de mener diverses missions au service de la formation des adultes.

Lauréat de plusieurs prix, dont celui du concours Nouvelles noires, il a déjà publié deux romans policiers. Il signe Requins aux Éditions D’Orbestier, un polar décapant sur un monde impitoyable.

template

Cet article est écrit dans le cadre du partenariat avec les éditions D'Orbestier -Rêves bleus

Tag(s) : #Lecture, #Policier

Partager cet article