@bernieshoot

@bernieshoot

Etat des lieux

La rentrée sociale et politique est animée. La politique m’intéresse, les politiques aussi. Mon regard est là pour amener réflexions et questions, comme mes futiles pensées dans mon potager (vous n’avez pas lu cet article, je vous laisser le chercher). Mon regard ne s’intéressera pas aux discussions de caniveau, pas de gorges chaudes de mon côté sur ces sujets. Les grèves s’enchainent et je viens d’un métier dont le nom est lié depuis des décennies à la grève (merci les médias) là aussi je vous laisse chercher. Les motifs de la grève ont ce socle commun de vouloir niveler par le bas les professions.

 

“ Niveler par le bas les professions „

 

La médiatisation de la grève des pilotes de ligne d’Air France est intéressante. L’angle d’attaque est le salaire des pilotes, encore une fois les médias cherchent à monter une part de la population contre une autre. Oui les pilotes d’Air France ont un salaire largement au dessus de la moyenne (ce qui d’ailleurs leurs permet de consommer), et alors ? Pensez-vous que les pilotes des petites compagnies sont heureux des conditions de travail ? Serez-vous mieux accueilli, votre pouvoir d’achat sera-t-il meilleur si les pilotes sont moins payés ? J’ai énormément voyagé et en prenant l’avion n’oublions pas que nous confions nos vies à l’équipage et aux services qui s’occupent de notre sécurité ou de notre sureté. D’ailleurs les nouvelles sont inexistantes rares sur les dernières catastrophes aériennes. Si vous êtres intéressés par une analyse factuelle des accidents ou incidents je vous recommande le site du Bureau Enquête et Analyse (BEA). Les rapports d’analyse sont très complets et publics. Grève des notaires ce mercredi, les grosses études font dégraisser si la loi passe, les jeunes notaires auront les pires difficultés à rembourser l’achat de leur étude. Grève des inspecteurs du permis de conduire, et si le code faisait partie de l’enseignement secondaire ? Ah pardon ça va dans le privé. J’ai du mal à saisir la stratégie du Président de la République de France (je mets des majuscules car la fonction doit être respectée) et encore moins celle du gouvernement.

 

 

“Saisir la stratégie du Président de la République de France „

 

2017 est encore loin (là-aussi je vous en ai parlé) mais la défaite est déjà écrite, pourtant la la stratégie du Président de la République de France garde le cap. Pourquoi ? J’aimerais bien l’interviewer pour comprendre. Aujourd’hui une dissolution de l'assemblée nationale serait suicidaire et n’aurait rien à voir avec celle fait par le Président Chirac. Retourner devant le peuple au travers d’un référendum ? Quelque soit la question posée la réponse serait NON ? Le Président de la République de France est élu pour cinq ans, il est important de respecter les institutions. Ce qui est sans doute très grave c’est qu’aujourd’hui nous nous dirigeons vers une élection en 2017 où sera élu un (ou une) Président(e) de la République de France non pas pour son programme mais par défaut. Et alors nous nous dirigerons à nouveau vers un nouveau quinquennat où le programme se fera chemin faisant en attendant la suite et en continuant à subir la crise. L’heure est-il à une VIème République ?

 

“ L’heure est-il à une VIème République ? „

 

Le gouvernement « Valls 2.0 » n’aura tenu que 9 jours. Comment en arriver à nommer au gouvernement une personne qui n’a pas déclaré ses impôts sur le revenu au gouvernement ? Que ça soit par négligence, par oubli ou volontairement pour un politique c’est inadmissible. Le politique peut se tromper, il est humain mais il doit l’exemple et être irréprochable. Un vrai antagonisme, d’ailleurs de tous les bords les irréprochables sont rarement parvenus aux très hautes fonctions. Comment cette personne a-t-elle pu accepter alors qu’elle savait que cette affaire sortirait ? Comment les conseillers ont-ils pu laisser passer une telle énormité ?

C’est alarmant ou révélateur si les mêmes conseillers ont en charge le redressement du pays. Le pouvoir éloigne-t-il à ce point des réalités du quotidien ? Les orientations semblent toutes favorisées pour le patronat.

 

“ Le gouvernement « Valls 2.0 » n’aura tenu que 9 jours „

 

Alors le MEDEF a des idées, il sent qu’il peut mettre au placard des fondements de notre modèle social français. Chaque fois le bouchon est poussé un peu plus loin. Supprimons des jours fériés, voilà une idée qui n’apportera rien, à quoi sert-il de travailler plus si les carnets de commandes sont vides. Nos voisins européens ont-ils moins de jours fériés que nous, pas du tout. C’est une mesure pour augmenter la productivité et les bénéfices, elle n’est pas pour le bien des salariés. Et s’attaquer au SMIC, pourquoi pas aux congés payés, aux syndicats…

Nos anciens se sont battus pour notre modèle social, ne le laissons pas disparaître.

 

“ Supprimons des jours fériés „

 

 

J’ai choisi une photo (prise par mes soins)de nos anciens pour illustrer cet article. L’augmentation des faibles retraites ne devraient même bas faire débat (comme l’augmentation des bas salaires). Je dis peut-être une bêtise mais après la vignette automobile dont les vieux ont vu la couleur juste sur les pare brises des voitures, la CSG (contribution sociale généralisée) ne devrait pourrait-elle être utilisée pour améliorer le quotidien de nos anciens ?

 

images

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tag(s) : #Incredible

Partager cet article