Flower Power
Flower Power

@Bernieshoot2014

Sunny Monday,

Flower Monday,

Enjoy Your Monday,

Enjoy Flowers

Enjoy Mondays,

Enjoy Sun,

Enjoy Life

Take Care,

See you

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Chronique de Bernie : #ebook vs #livrepapier

Dans mes récents articles le débat ebook vs livrepapier est apparu et je m’étais engagé à publier une chronique sur ce sujet. Posons tout d’abord le sujet. Le livre papier a été et est le support de lecture que nous utilisons dès notre plus jeune âge. Je me souviens encore des lectures imposées où il fallait que toute la classe est la même édition du classique à lire (#rentréedesclasses j’en suis loin !). Nous utilisons donc naturellement le livre papier depuis la découverte de l’imprimerie, la génération du full électronique n’est pas encore née :ouf ! Pour moi une question vient ensuite : où achetez-vous vos livres papiers ? Je fuis les grandes franchises, je fréquente essentiellement deux librairies sur Toulouse dont librairie Serie B spécialisée en romans policiers et science-fiction. L’ambiance d’une librairie c’est magique surtout lorsque que le libraire est lui-même un lecteur averti avec qui vous pouvez échanger sur vos choix ou qui peut vous faire découvrir des auteurs ou des nouveautés. J’ai donc comme vous commencer par la lecture de livres papiers. Impliqué dans un programme européen (SESAR JU ) j’ai été amené à me déplacer toutes les semaines dans les capitales européennes avec un collègue. Bien sûr j’embarquais toujours un ou plusieurs livres quand je l’ai vu équipé d’une liseuse (reader). Et là j’ai été convaincu que c’était un vrai plus.

S’agissait-il pour moi de mettre au placard mes livres papiers et ne jurer que par les ebooks (livres numériques) ? Je dois reconnaître que pendant plusieurs mois ça a été le cas mon collègue m’ayant fourni un bon stock de démarrage. J’y ai trouvé un confort de lecture qui n’a rien à voir avec celui d’un ordinateur puisqu’une liseuse utilise la technique du papier électronique (technique d'affichage sur support souple (papier, plastique), modifiable électroniquement, cherchant à imiter l'apparence d'une feuille imprimée et qui, comme le papier, ne nécessitant pas d'énergie pour laisser un texte ou une image affiché) qui est moins agressif pour l’œil humain. Autre avantage la place et le poids : imaginer que vous pouvez transporter votre bibliothèque dans votre poche, sacoche, sac à mains. Fini les cartons de livres en cas de déménagement ! J’avais eu l’occasion de séjourner en Arabie Saoudite (Saudi Arabia)  plusieurs  pour raisons professionnelles et j’aurais à cette époque apprécié d’avoir une liseuse,pour avoir suffisamment de livres à disposition.

Un avantage également vous trouvez sur le net en téléchargement libre des textes libres de droits (ebook gratuits par exemple), ce qui veut dire par exemple que vous avez accès à tous les classiques. Votre enfant a besoin de retrouver un passage d’un classique un dimanche : trop facile vous vous connecter, vous téléchargez et vous avez le livre dans votre bibliothèque. D’ailleurs lorsque l’on parle du poids des cartables si les livres scolaires étaient fournis sur une tablette les cartables seraient bien moins lourds et les jeunes trouveraient le goût de la lecture sur un support de leur époque. Les maisons d’éditions voient sans doute cela d’un autre œil. Il est très curieux de constater qu’aujourd’hui un livre papier coute moins cher qu’une version électronique : chercher l’erreur. Pour moi lorsque nous achetons un livre papier la version électronique devrait nous être fournie avec. Il m’est arrivé de lire certains livres en alternant version papier et version électronique.

L’opposition livre papier- ebook est un vrai faux débat. Il ne s’agit pas d’opposer l’un à l’autre, pour moi il y a une vraie complémentarité sous réserve de les commercialiser ensemble. Chacun pouvant alors faire son choix. J’entends déjà oui mais un fichier c’est facile à donner ah ? Et un livre ? Et les bibliothèques ?

A ce propos je n’ai pas vraiment cherché mais je me demande s’il existe des bibliothèques de prêt d’ebook. Je vois bien le principe d’un abonnement à ce type de bibliothèque et ensuite vous avez accès à un livre pour un temps donné.

J’en suis à ma 3ème liseuse, la première a rendu l’âme au bout de deux ans, la deuxième m’a été subtilisée à Amsterdam, la troisième est un Kindle (voir ci-dessous). C’est peut-être là un point négatif la durée de vie. Pour la première c’est la batterie qui a lâché et le coût du changement était plus important qu’un nouvel achat (les prix avaient baissés entre temps). Il est clair que si celle-ci a une durée de vie courte j’hésiterais sans doute à réinvestir. Pour les choisir mes critères ont été très simples : la taille, le poids (les plus petits possibles) et de vraies liseuses (pas une tablette détournée) et bien sûr tout ça dans mon budget. Dans quasiment tous les modèles vous avez des dictionnaires intégrés (pour vérifier une définition ou une traduction). Je trouve assez inutile la fonction wi-fi mais désormais toutes en sont équipées. Il existe différents formats d’ebook (en exagérant à peine un par marque) mais il existe un logiciel de gestion gratuit Calibre (open source) qui permet les changements de format.

 

Livres papiers ou ebook, l’essentiel est de lire !

 

Vos commentaires passionnés sont les bienvenues,

 

images

liseuse
liseuse

Ma liseuse au milieu de mes livres :

Tag(s) : #Flower Power

Partager cet article