Ad vitam aeternam Thierry Jonquet

Ad vitam aeternam Thierry Jonquet

Ad vitam aeternam

Un incroyaboe puzzle

Il fallait bien qu'un jour je commence à lire un roman de Thierry Jonquet (1954-2009).

Un peu au hasard j'ai choisi Ad vitam aeternam.

J'ai avalé le livre en à peine deux jours ...

L'auteur nous construit un puzzle assez puissant ...

Sans cesse prédomine la sensation que les pièces vont s'assembler,

et pourtant ..

quels liens entre :

Annabel ex infirmière ex-taularde, assistante dans un salon de piercing

Monsieur Jacob et le commerce de la mort

Ruderi un ex-taulard qui vient de passer 40 ans en prison ..

Tout s'emboite parfaitement , le récit est direct, précis, haletant ...

La pièce finale qu'apporte l'auteur m'a laissé dubitatif .. on passe soudain à la science fiction .. à l'incroyable .. n'y avait -il pas une autre pièce à écrire ....

Résumé

Anabel, jeune femme un peu terne, ancienne toxico, trois ans de taule à Fleury-Mérogis. Pas de relation connue. Dans le square où elle mange son sandwich tous les midis, elle rencontre Monsieur Jacob, propriétaire d'un magasin de pompes funèbres. Honnête, apaisant, bien sous tous rapports. Un certain âge. Discret. Le genre auquel on ne résiste pas.

A Darnoncourt, une prison qui accueille les détenus en fin de peine, un certain Ruderi, septuagénaire, sans famille ni amis, s'apprête à retrouver la liberté après quarante ans de détention. En pleine forme et sans la moindre appréhension. Bizarre quand même.

Et puis il y a Oleg. Oleg est tueur à gages. L'un des meilleurs. Froid et très méthodique. Au moment où commence ce récit, il ne connaît aucun des protagonistes de cette histoire. Pourtant, une femme très riche, toute cassée dans son fauteuil roulant, qui n'a plus rien à perdre, lui demande de trouver qui est réellement Ruderi. Et c'est ce réellement, n'en doutons pas, n'en doutons surtout pas, qui va donner du fil à retordre à Oleg.

Un secret, très lourd, insensé, un secret disons d'ordre immémorial, lie tous ces gens. Et c'est peut-être ce secret qui est le grand personnage de cette histoire. Sans oublier, bien sûr, la Mort, plus organisée et plus excitée que jamais. La Mort qui va se montrer ici d'une vitalité à toute épreuve. Si l'on peut dire...

 

Thierry Jonquet

Thierry Jonquet est un écrivain français, né le 19 janvier 1954 dans le 14e arrondissement de Paris et mort à l'hôpital de la Salpétrière à Paris le 9 août 2009. Auteur de polar contemporain, il a écrit des romans noirs où se mêlent les faits divers et la satire politique et sociale.

Il a également publié sous les pseudonymes de Martin Eden et Ramón Mercader1, et utilisé les noms de Phil Athur et Vince-C. Aymin-Pluzin lors d'ateliers d'écriture.

Bernieshoot Webzine

Tag(s) : #Lecture, #Policier

Partager cet article